Fatshi réitère son appel aux USA à faire pression sur le Rwanda pour arrêter son soutien au M23

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a été reçu, le mercredi 14 décembre 2022, par le Président des États-Unis d’Amérique, Joe Biden, à la Maison-Blanche.

Le Chef de l’État congolais a eu un bref entretien bilatéral avec son homologue américain dans le Bureau ovale, suivi d’une rencontre multilatérale aux côtés de 5 autres présidents africains et le Président Joe Biden.

Les sujets abordés lors de ces rencontres étaient : la politique, la diplomatie, la sécurité, le commerce et l’investissement.

Le Président Felix Tshisekedi a parlé du processus électoral en RDC, de son financement et du respect des délais constitutionnels.

Le numéro 1 rdcongolais a aussi parlé de la situation sécuritaire dans l’Est du pays, de l’agression du groupe terroriste M23/Rwanda et de l’impérieuse nécessité de faire respecter les décisions du mini-sommet de Luanda pour un cessez-le-feu immédiat et le retrait du M23 des zones occupées.

Le Garant de la nation a insisté pour une implication plus forte des Etats-Unis dans ce conflit en vue de faire pression sur le Rwanda afin qu’il stoppe son soutien au M23.

Enfin, il a tenu à remercier le Président Biden pour les récentes déclarations de Washington à ce sujet et allant dans ce sens.

L’ exploitation et la transformation des matières premières stratégiques en Afrique et en RDC en particulier ont été abordées par les deux chefs d’État

Les deux pays sont d’accord pour travailler ensemble dans un partenariat gagnant-gagnant au bénéfice de leurs deux peuples.

Le Président américain a, quant à lui, salué le leadership du Président Félix Tshisekedi et son engagement pour la paix et la prospérité en RDC.

Pour cause de deuil national, le Chef de l’État n’a pas participé, lee mercredi soir, au dîner de gala offert par le couple Biden à leurs invités venus au Sommet de Washington.

Cellcom/ Présidence

* La titraille est de Forum des As

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter