Aminata Namasiya salue les efforts consentis par l’Unesco et les parties prenantes

La Vice-ministre de l’Enseigenement primaire, secondaire et technique (EPST), Aminata Namasiya, a salué les efforts consentis par l’Unesco, le Projet d’équité et de renforcement du système éducatif (Perse) et le ministère de tutelle afin d’améliorer la qualité du système éducatif en RDC.  C’était au cours de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de validation nationale des programmes de formation initiale des enseignants au niveau des humanités pédagogiques et des Instituts de formation aux métiers de l’enseignement pour les six premières années de l’éducation de base.

 A cette même occasion, la Vice-ministre a procédé à l’installation du comité technique national de rationalisation qui a pour mission de conduire à bon port tout le processus de rationalisation du bureau de l’enseignement primaire et des écoles.

Poursuite des étapes de la rationalisation

 Aminata Namasiya, a exhorté les acteurs de la mise en oeuvre à tous les niveaux de poursuivre sereinement les étapes de ce processus. D’après elle, la rationalisation étant une réforme importante et sensible nécessite l’adhésion de tous les acteurs pour sa bonne réalisation.

Quant au représentant de l’Unesco, Isaias Barreto, les programmes soumis à la validation nationale ce jour ouvrent la voie à l’amélioration de la qualité de l’enseignement-apprentissage en République démocratique du Congo.

Il a également fait savoir que l’opérationnalisation de la réforme de la formation initiale des enseignants, à laquelle l’Unesco  a apporté son assistance technique au ministère envisage d’opérer un transfert progressif de la formation des maîtres, des humanités pédagogiques qui se situent au niveau de l’enseignement secondaire vers les futurs Instituts de formation aux métiers d’enseignement (IFME) qui prendront le relais pour une formation du niveau post secondaire.

Relever les défis liés à la question enseignante

Ainsi, Isaias Barreto, a lancé un appel pour la mise en œuvre effective des programmes à la suite de cette validation politique. Ce qui permettra d’offrir à la RDC un programme harmonisé et de qualité pour la question enseignante.

« Ces programmes de formation devront conduire à relever quelques défis liés à la revalorisation de la question enseignante« , a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le représentant de Perse, est d’avis que la double célébration  pour les membres du comité technique de rationalisation et la validation des programmes humanités pédagogiques et rénovées, constituent une étape importante dans la mise en oeuvre de réforme visant l’amélioration et la qualité de l’éducation et de la gouvernance du  système éducatif de la RDC tel que décrit dans la stratégie sectorielle d’éducation et formation pilotée par le Space. 

La remise symbolique des supports techniques aux membres du comité technique national de rationalisation a sanctionné la fin de cette cérémonie d’ouverture. Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort