« Quel salaire pour quelle vie! » alerte le Berger Flory Kabange à la communauté chrétienne

« Quel salaire pour quelle vie! » alerte le Berger Flory Kabange Numbi aux chrétiens de tout bord. Tel a été le sujet du jour à l’occasion du culte dominical du 06 novembre à l’Eglise Pierre Angulaire, membre de la 8ème Communauté des Eglises de Pentecôte de l’Afrique centrale (CEPAC). Un sermon diffusé sur la radio Héritage émettant sur la 99.7 FM.

« Voici, je viens bientôt, et ma rétribution est avec moi, pour rendre à chacun selon son œuvre« , Apocalypse 22,12.

Comme à l’accoutumée, le Révérend Flory Kabange a examiné le sujet du jour au thème général du mois de novembre « Jésus qui a été enlevé au ciel, reviendra de la même manière » (Actes 1,10-11).

Dans cette thématique du mois, deux choses frappent. Premièrement, ce passage évoque le tout premier oracle de Dieu aux apôtres après leur séparation avec leur Seigneur, roi, maître.

Cet oracle a été transmis par deux hommes vêtus de blanc. Deux anges ont été également mis en exergue lors des enseignements du mois d’octobre dans Genèse 18.

Le Seigneur a apparu à Abraham et de surcroît le père des croyants s’est entretenu avec ces deux anges. Puis, ce binôme dans la suite du récit, a fait éviter à Lot et sa famille, le désastre qui devrait s’abattre sur la ville.

Dans Luc 24,4, « Comme elles ne savaient que penser de cela, voici, deux hommes leur apparurent, en habits resplendissants« , deux hommes également apparurent aux femmes devant le sépulcre de Jésus.

Les apôtres, eux qui se sont approprié le Seigneur ainsi que son œuvre, sont consternés, dans la douleur du départ de leur maître. Malgré cela, ils n’ont pas été aménagés. Bien au contraire. Malgré cet état d’affliction, un oracle est tombé pour annoncer : « Et comme ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il s’en allait, voici, deux hommes vêtus de blanc leur apparurent et dirent, Hommes Galiléens, pourquoi arrêtez-vous à regarder au ciel? Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, reviendra de la même manière que vous l’avez vu en allant au ciel« , Actes des Apôtres 1, 10-11.

GARDE-TOI D’OUBLIER L’ÉTERNEL

Le prédicateur a souligné que les leçons apprises dans la douleur ne s’oublient jamais. Ce message du Christ qu’on leur a donné restera à jamais dans leur cœur.

« Bien-aimés dans notre marche, pèlerinage, s’il y a une promesse à ne jamais oublier, une parole à retenir, c’est le message du retour du Seigneur. Que la joie, le succès, la réussite, les échecs, les douleurs ne doivent pas nous faire oublier la nouvelle du retour de Jésus« .

Ce, conformément au message de Deutéronome 6, 12 qui dit: « Lorsque tu mangeras et te rassasieras, garde-toi d’oublier l’Éternel, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de servitude« .

Deuxièmement, il a été question du double statut de l’oracle.

D’abord, confirmer la mission de Jésus-Christ sur la terre, son ministère. C’est pour attester ce que le Messie a été et sera. « De la même manière qu’il est parti. C’est de la même manière qu’il reviendra« .

Puis, cet oracle est destiné à procurer la joie aux hommes dépassés par les évènements, ceux qui sont pensifs.

DESCELLER LA PROPHÉTIE, LES TEMPS SONT ACCOMPLIS

La joie n’est pas que de mise mais cela implique un évènement, un comeback. Un problème de rémunération sera inclus à l’image de l’histoire où, avant d’aller en voyage, le chef a donné une mission à ses trois serviteurs.

Le premier a reçu 5 talents, le deuxième, 2 talents et le troisième,1 talent. Celui qui était venu les mains bredouilles a été sanctionné. Ce problème de rétribution sera à l’ordre du jour lors du jugement dernier.

Flory Kabange a étalé les 5 termes ou expressions concernant ce récit à savoir : la rétribution, la récompense, le salaire, la couronne et le prix.

Il a insisté sur le fait que les temps sont accomplis et point n’est besoin de sceller cette prophétie. Au stade actuel, il faudrait être en contact avec la prophétie, enlever les sceaux du secret, la rendre publique.

LE SALAIRE DU PÉCHÉ, C’EST LA MORT

 Les signes qui annoncent sa seconde venue sont là. « Une nation se lèvera contre une autre. Les gens seront égoïstes, les enfants seront rebelles contre leurs parents« , a martelé le Berger de l’église nichée à Moulaert dans la commune de Bandalungwa. 

La démarche à faire:

– Qui doit prétendre à cette récompense ?

– Qu’est-ce que je dois recevoir du Seigneur par la façon dont je me suis comporté dans son œuvre, sa mission ?

L’idéal c’est de découvrir un autre livre qui a été ouvert. C’est le livre de la vie. Seuls ceux qui trouveront leurs noms seront récompensés et à la hauteur de leur travail. Dieu est tellement juste. Ceux qui n’y seront pas seront jetés au feu car  » Le salaire du péché, c’est la mort« , Romain 6,23. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter