N’Djili : regain des Kuluna au quartier 8

Les habitants du quartier8, dans la commune de N’Djili vivent un  cauchemar ces derniers jours. Des maisons sont dépouillées par des hors-la-loi mieux connu sous le nom de kuluna. D’autres encore font l’objet des menaces. Le dernier cas en date est celui qui a eu lieu dans la nuit du dimanche à lundi où une dizaine de ces jeunes désoeuvrés  armés de machettes, couteaux, barres de fer, et autres armes blanches, ont fait irruption dans trois habitations envirronantes sur l’avenue Sombele au cours de la même nuit. Quatre jours auparavant c’est une parcelle située sur l’avenue Kinsuka qui a été dépouillée par ces malfrats. Outre les effets de la maison, les téléphones, ils ont emporté une importante somme d’argent avant de donner un coup de machette sur la table en vitre. 

Les habitants du quartier ne savent plus à quel saint se vouer. Ils dénoncent le regain d’insécurité qui a élu domicile dans les avenues environnantes, déplorant  » une visite de trop » visant de paisibles citoyens qui restent terrés chez eux.  En l’espace d’une semaine, plus  de quatre parcelles ont été l’objet d’attaque de la part de ces bandes  Kuluna.   Les témoins avancent aussi qu’ils ont appelé le numéro de la police. Une équipe a tout de même fait la ronde, mais il a été trop tard. Ces bandits se sont volatilisés dans la nature. Ce qui fait encore craindre des nuits cauchemardesques. « Nous assistons impuissament devant les actes posés par des Kuluna. Ils viennent toujours en groupe et bien armés « , déplore un habitant de l’avenue Tumba.

 » La journée nous sommes tranquilles. Mais la nuit nous avons peur parce que on sait pas qui est la prochaine cible« , se plaint un autre témoin.         

Sur l’avenue Kinsuka, rapportent les témoins, c’est vers 2h30 du matin, dans la nuit de mercredi 16 à jeudi 17 novembre dernier que ces inciviques ont réussi à s’infiltrer dans l’enceinte de la parcelle. Ils ont escaladé le mur, ouvert le portail de l’interieur à l’aide d’une grosse pierre. Ils ont ensuite cassé les vitres de la porte avant de se servir de la clef qui était pendante dans la serrure.  Après quelques menaces, ils ont pris certains effets de la maison notamment les habits et les téléphones. Les assaillants ont ensuite emporté une importante somme d’argent.

UN COUP DE MACHETTE SUR LA TETE

C’est la deuxième fois que les kuluna ciblent cette maison. Il y a plus de deux ans, ils s’étaient également introduits dans la même maison. Ils avaient exigé à la propriétaire de l’argent.  Comme si cela ne suffisait pas, ils ont donné un coup de machette sur la tête de la dame. La victime a été grièvement blessée à la tête et conduite dans un centre de santé situé à quelques mètres de son domicile. Et c’est finalement dans un grand hôpital qu’elle avait été internée pendant queques jours au regard de l’ampleur de la plaie. .

 Ces même hors la loi sont retourné aux environs de 4h30 du matin pour récupérer un poste téléviseur qu’ils avaient caché à côté de la parcelle visée. Ne l’ayant pas trouvé, ils ont, encore une fois, tenté de s’introduire dans la parcelle. Les occupants ont fait appel aux voisins qui sont sortis, mais il était déjà trop tard. Les Kuluna avaient déjà commis leur forfait.  Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort