L’identification des candidats magistrats retenus pour 2023 prévue dès ce vendredi 11 novembre

Tous les candidats magistrats retenus pour l’année 2023 après avoir satisfait au concours de recrutement du 09 octobre dernier seront identifiés à la faveur d’un contrôle physique. Ledit contrôle se déroulera selon certaines modalités concernant le lieu, la date et l’heure ; les documents à produire, l’identification physique. Le Conseil supérieur de la magistrature (CSM) a, pour cela, rendu public le lundi 07 novembre dernier un communiqué n°09/SPCSM/PM/2022.

Le document, dont une copie est parvenue à la rédaction de Forum des As, précise que ce contrôle physique se tiendra à Kinshasa, à partir de ce vendredi 11 et ira jusqu’au 25 novembre, de 09h au 17h, à l’extension du Secrétariat permanent du Conseil supérieur de la magistrature.

Au total, au moins 250 candidats seront identifiés par jour suivant l’ordre d’arrivée, après remise d’un jeton.

Chaque candidat a l’obligation de se présenter physiquement. Ainsi toute procuration est-elle strictement interdite et que l’absence du candidat à ce contrôle ou le défaut de l’un des documents à présenter a pour conséquence l’annulation de la candidature.

Quant aux candidats retenus pour entrer en fonction en 2024, leur contrôle physique est prévu en octobre 2023, suivant les mêmes modalités que celles reprises ci-dessus. Lire ci-dessous l’intégralité du communiqué.             Kléber Kungu

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter