Le Secrétariat général à l’Aménagement du territoire doté d’un nouveau cadre organique

*Il compte désormais 11 directions et 698 unités au niveau central.

Ces innovations sont contenues dans le nouveau cadre et structure organique dont la signature est intervenue le vendredi 4 novembre à Kinshasa entre le vice-Premier ministre, ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau Ebua et le ministre d’Etat, ministre de l’Aménagement du territoire, Guy Loando Mboyo.

Ce nouveau cadre Organique est réalisé conformément aux missions assignées au ministère de l’Aménagement du territoire dans l’ordonnance présidentielle de janvier 2022.

La séance de travail de vendredi est intervenue après le travail abattu par des experts de ces deux ministères durant plusieurs semaines.

S’exprimant en premier, le VPM Lihau a félicité le ministre d’État Loando pour sa détermination à faire aboutir ce dossier.

Dans son mot, Guy Loando a salué les efforts fournis par son collègue de la Fonction publique pour l’harmonisation de l’administration de son ministère.

« Quand nous sommes arrivés, après avoir fait l’état de lieux pour ce qui est de la situation des agents et fonctionnaires dans notre administration, nous avons constaté qu’il y avait absence d’un outil extrêmement important qui permet la maîtrise des effectifs et une prise en charge réelle de nos agents et cadres. Ce qui fait que presque 80% des agents et cadres de l’administration du territoire n’étaient pas payés. Il faut ici saluer les efforts fournis par le VPM pour l’harmonisation de notre administration, que nous puissions avoir ce cadre et structures organiques« , a reconnu Guy Loando.

Tout en remerciant le VPM de la Fonction publique pour son implication, le ministre d’État Guy Loando Mboyo a affirmé que la signature du nouveau cadre organique permet enfin la maîtrise des effectifs, la prise en charge des agents et la régularisation de la situation des nouvelles unités.

L’aboutissement heureux de ce processus est un motif de joie pour les directeurs de l’administration de l’Aménagement du territoire qui peuvent désormais pousser un ouf de soulagement, car ils voient le bout du tunnel pour plusieurs de leurs préoccupations. Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter