Le Révérend Flory Kabange Numbi:  » Un travail dur est une occasion d’adoration et de louange, si vous y mettez votre coeur »

* Ce culte a également connu la participation d’Adèle Kayinda, diaconesse et intercesseuse

Mettre le coeur à tout travail exécuté au niveau de l’église en le considérant comme une oeuvre du Seigneur et des hommes quelle que soit la difficulté de la tâche, est une occasion d’adoration et de louange. Telle a été la quintessence du sermon du révérend Flory Kabange Numbi, pasteur de l’Eglise Pierre Angulaire, membre de la 8è Communauté des Églises de Pentecôte  en Afrique centrale (CEPAC/ECC). C’était à l’occasion du culte du 25è anniversaire du Groupe évangélique de louange et d’adoration du Centenaire (GELAC), célébré le dimanche 20 novembre à Kinshasa.

 » Faire du bien sans rien attendre en retour », c’est le thème retenu à l’occasion de ce culte d’action de grâce célébré en l’église du Centenaire du Congo par le GELAC.

Le Berger Flory Kabange a axé son enseignement sur deux textes bibliques tirés respectivement de l’apôtre  Paul aux Colossiens 3, 23-24 et aux Hébreux 6,9-10.

Le coeur à l’ouvrage pour que la tâche à accomplir ne se mue pas en une grosse difficulté, une énigme à résoudre. Ce, malgré la compétence, le talent sans précédent.

 » Tout travail peut devenir une corvée, lorsque nous n’y mettons pas notre cœur.

Raison pour laquelle, vous trouverez soit un choriste sur la route, pour aller à la répétition en train de maugréer, de regretter. Pour ce choriste, ce qu’il fait c’est une corvée même s’il a une belle voix avec trémolo, c’est une servitude.

C’est ainsi que l’apôtre Paul dit. Tout ce que vous faites, faites-le de bon cœur comme pour le Seigneur et non pour les hommes.  Un travail même dur, si vous y mettez votre coeur, il devient une occasion d’adoration et de louange« , a souligné Flory Kabange.

Il a également encouragé et exhorté tous les groupes en général et le GELAC en particulier à continuer dans la mission  jusqu’au retour de Jésus-Christ.

Ce culte riche en couleurs a aussi connu la participation d’ André Bokundoa, président national de l’Eglise du Christ au Congo ( ECC), de l’intercesseuse de la nation, la diaconesse, Adèle Kayinda. Gloire BATOMENE 

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort