Le ministre de l’Unification visite Panmunjom sur fond d’escalade des tensions

SEOUL/PAJU, 29 nov. (Joint Press Corps-Yonhap) — Le ministre de l’Unification Kwon Young-se a visité ce mardi le village de la trêve de Panmunjom pour la première fois depuis sa prise de fonctions en mai.

Il a souhaité que « même une brise douce » puisse contribuer à réchauffer les relations glaciales entre les deux Corées lors de sa visite à Panmunjom, un lieu souvent utilisé pour les pourparlers intercoréens.

« Nous souhaitons nous asseoir (avec la partie nord-coréenne) ici à Panmunjom pour bientot commencer les discussions sur les questions intercoréennes … nous souhaitons que la Corée du Nord réponde à notre proposition« , a-t-il déclaré aux journalistes.

« Le seul moyen de résoudre le problème des relations intercoréennes est de restaurer la confiance brisée à travers un dialogue constant.« 

L’accord d’armistice qui a effectivement mis fin à la guerre de Corée de 1950-1953 a été signé à Panmunjom et les deux Corées y ont tenu plus de 370 cycles de dialogue, y compris les pourparlers historiques de la Croix-Rouge en 1971 et un sommet en 2018, a-t-il noté.

Il a souligné que le gouvernement sud-coréen « n’a aucune intention hostile » envers Pyongyang mais a affirmé qu’il ne tolérerait aucune provocation militaire ou menace nucléaire.

Kwon a ajouté que « si le Nord continue à développer des missiles et des armes nucléaires et à organiser des provocations comme il le fait actuellement, cela ne fera que rendre plus difficile le maintien de son régime, sans compter sa prospérité« .

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter