Le CSAC recrute son personnel administratif et technique

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication, CSAC, a procédé au recrutement de son personnel  tant administratif que technique. C’est dans ce cadre que ses membres se sont déployés dans les différentes provinces où le test a été organisé.

Dans la ville province de Kinshasa, le concours de recrutement s’est déroulé le mardi 21 novembre dans la Salle Polyvalente du Centre de Rééducation pour Handicapés Physiques, Crhp, sous la supervision du Haut Conseiller Gaudens Banza Tiefolo, Président de la Commission technique. Quelque 127 candidats ont concouru pour les postes de Secrétaire d’instruction, d’Observateur analyste, de service de Normalisation, de Secrétaire administratif et d’huissier.

A Tshikapa, dans la province du Kasaï,  c’est Madame Chantal Kanyimbo Manyionga, Secrétaire-Rapporteur du CSAC, qui a supervisé l’organisation de cet examen.  

Ce n’est pas tout. Dans la province du Bas-Uele, l’épreuve s’est déroulée le 22 décembre dans la ville de Buta, sous l’œil vigilant du Haut-Conseiller Jean-Pierre Eale Ikabe. Au total 20 candidats ont passé le test de recrutement pour les différents postes cités ci-haut.

La Haut Conseillère Maguy Kinkela a supervisé l’épreuve de recrutement organisée à Boende, tandis que l’expert médias, Obul O’Kwess, s’est occupé du concours de recrutement pour le compte du CSAC à Bunia.

Après la CENI, le CSAC sera la deuxième institution d’appui à la démocratie qui s’installe dans la jeune province du Bas-Uélé, comme cela est d’ailleurs le cas dans quatorze autres  provinces issues du découpage.

Le CSAC a pour rôle de garantir et assurer la liberté et la protection de la presse, ainsi que tous les moyens de communication de masse dans le respect de la loi, et veiller au respect de la déontologie en matière de l’information et à l’accès équitable des partis politiques, des associations et des citoyens aux moyens officiels d’information et de communication.

Pour avoir violé la loi, le CSAC a déjà eu à interdire le passage dans les médias de certains acteurs politiques et à  suspendre certaines émissions, quelques  stations de radio et chaînes de télévision. DK

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort