Le CCP fait sa part et implore les dirigeants à l’unité

Une fois de plus, le mouvement apolitique et citoyen Conscience Collective pour le Progrès, CCP lance un appel aux acteurs de la classe politique et dirigeante de la RD Congo pour leur exiger plus d’efforts et de volonté politique pour arriver à un consensus qui remettrait le pays dans la voie de paix. Son coordonnateur national Tom Tomansi Mianziula pense que sans un vrai dialogue qui aboutirait à un pardon collectif, une amnistie générale, aucune possibilité de paix et de stabilisation ne serait possible. Ainsi, il demande à ceux qui ont pris les armes pour se faire entendre de les déposer. « La paix ne se construit pas dans la violence. Mais bien plus le dialogue », déclare Tom Tomansi depuis son pays de résidence le Canada. Ci-dessus le message de CCP au peuple congolais.                               LGK

Message de CCP au peuple Congolais: Sauvons la république !

À l’approche de cette fin d’année 2022 et, ce depuis un certain temps, notre République vit des moments troubles qui risquent de nous replonger dans les années sombres de notre histoire qui ont suivi la fin de la deuxième République. Ces années où nous avions connu :

–      La perte de souveraineté sur une partie de notre territoire ;

–      Une multiplicité de groupes armés soutenus par des forces externes et maffieuses ;

–      Une crise humanitaire sans précédent avec des milliers de déplacés sans soutiens adéquats ;

–      L’utilisation massive du viol comme arme de guerre ;

–      Une recrudescence des gangs de rue suite au chômage et à la démission des institutions sécuritaires ;

–      Un déséquilibre macro-économique et une croissance du PIB anémique ;

–      La limitation du droit d’expression et de la liberté de presse, etc.

Aucun congolais aimant réellement son pays ne souhaite revivre ces maux ni les voir s’aggraver après tant de sacrifices consentis et des progrès importants réalisés par tout un chacun pour remettre le pays sur la voie du progrès et du bien-être.

C’est pour cette raisons que notre mouvement apolitique Conscience Collective pour le Progrès, CCP en sigle, réitère son appel au sursaut national lancé aux travers des médias tant traditionnels (Forum des As du 8 juin 2022, etc.) que sociaux pour la mise en place d’un front interne, sous forme d’une Table de concertation,  pour sauver le pays.

Il devient de plus en plus impératif que les acteurs majeurs de l’espace politique congolais se concertent fraternellement et patriotiquement afin de recréer l’unité et la cohésion autour des idéaux nationaux nécessaires à la sauvegarde de la Patrie.

C’est le temps de nous prendre en charge, nul besoin des médiateurs extérieurs. Cela doit se faire entre congolais. Car c’est nous qui souffrons, pas ceux-là qui prétendent nous apporter leurs solutions. Tant que nous n’aurions pas pris cette conscience, nous aurons toujours des ennemis et des traitres parmi nous.

Le CCP saisit l’occasion pour lancer un vibrant appel :

1)    À tous ceux qui ont pris les armes contre la patrie, de présenter la liste de toutes leurs revendications et leurs préoccupations auprès de la Présidence de la République, du Gouvernement, des deux chambres du Parlement (Assemblée nationale et Sénat) ainsi qu’auprès de la Table de concertation.

2)    Au Gouvernement,

l     d’informer les deux chambres du  parlement et la Table de concertation de tous les développements dans les pourparlers, et de faire passer à l’approbation des deux chambres tout texte final qui mènera à la fin des pourparlers et au rétablissement de la paix.

l     de débuter les discussions sur la mise en place des mécanismes de fiabilisation et de sécurisation du processus de recensement et d’identification de tous les congolais de concert avec la Table de concertation.

Et,

3)    Au deux chambres du parlement, d’ouvrir sans passion et de manière souveraine le débat sur la nationalité congolaise afin de mettre une fois pour toute fin aux revendications incessantes de certains groupes, et de permettre la réintégration de tous les Congolais éparpillés à travers le monde.

Pour une paix durable au Congo et pour le progrès de notre pays, une vraie réconciliation reste la solution. Celle-ci n’est envisageable que si le Pardon est accordé et l’Amnistie totale est signée.

Vive la République Démocratique du Congo, terre de nos ancêtres !

Fait à Kinshasa, le 16 novembre 2022

Pour le Comité de coordination

TOM MIANZIULA

Coordonnateur national

GEORGES TAMBA

Porte-parole

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort