Le Cardinal Ambongo exhorte la jeunesse à poser des gestes de solidarité aux déplacés et à marcher le 04 décembre

Le Cardinal Fridolin Ambongo a exhorté la jeunesse à poser des gestes de solidarité à l’endroit de tous les déplacés suite à la situation sécuritaire et humanitaire qui prévaut dans l’est du Congo et dans l’ouest dans le territoire de Kwamouth à Mai-Ndombe, ainsi qu’à marcher pacifiquement, le dimanche 04 décembre à travers la République et dans la diaspora pour contrecarrer tout plan de balkanisation de la RDC.

Telle est la quintessence de l’homélie de l’archevêque métropolitain de Kinshasa, Fridolin Ambongo Besungu en guise de message adressé aux jeunes catholiques, hier dimanche 20 novembre au stade Vélodrome de Kintambo, à l’occasion de la fête du Christ, roi de l’univers et de la journée diocésaine des jeunes célébrée à Kinshasa.

Faire chorus face à la nation qui est en danger, la jeunesse congolaise ne se fait pas prier deux fois, car l’heure est grave. Le Cardinal Ambongo a placé la jeunesse congolaise en général, catholique en particulier devant ses responsabilités.

« À l’heure actuelle, beaucoup de jeunes comme vous sont en train d’errer de l’est à l’ouest comme des animaux traqués.

Voilà pourquoi vos Pères, les évêques de la CENCO ont sonné l’alarme en affirmant que l’heure est grave, notre pays est en danger. Ne laissons pas balkaniser la RDC, du nord au sud, de l’est à l’ouest, ainsi que dans la diaspora. Mettons-nous tous debout pour sauvegarder l’intégrité territoriale de notre pays.

Ainsi, nous sommes tous invités à jeûner, à prier, à poser des gestes de solidarité envers les déplacés de notre pays.

Nous sommes aussi tous invités à marcher pacifiquement le 04 décembre 2022 pour faire échec à ceux qui convoitent notre beau et riche pays« , a appelé l’archevêque métropolitain de Kinshasa.

Et de rappeler :

« En ce moment précis de notre histoire nationale, une partie dans l’est de notre pays est occupée par les rebelles du M23 avec l’appui militaire du Rwanda voire de l’Ouganda.

En plus des pertes en vies humaines dans notre armée et la population civile, cette occupation a entraîné le déplacement massif des populations, non seulement de l’est, mais aussi tout près de nous ici, dans le territoire de Kwamouth et les territoires environnants« , a-t-il précisé.

NON À UNE RDC MORCELEE EN ÉTATS NAINS

 La RDC appelée à ne pas être morcelée en des États nains qui seront manipulés facilement par ses détracteurs de tout acabit.

« Et nous espérons que vous les jeunes, vous serez de la partie pour barrer la route à l’ennemi de notre pays et à tous ceux qui veulent balkaniser notre pays en petits États nains qu’ils pourront facilement manipuler.

Je vous bénis tous et toutes et je vous souhaite tout le bonheur véritable qu’offre le Christ, roi de l’univers qui vit en vous et par vous, et qui règne dans vos cœurs à jamais Amen« , a conclu le prélat congolais.

La journée diocésaine des jeunes au sein de l’Eglise catholique est désormais célébrée le jour de la fête du Christ, roi de l’univers (ou 34èmè dimanche du Temps ordinaire). Ce changement de calendrier pour chaque diocèse a été institué par le pape François l’année passée.

Au sein de l’Eglise catholique congolaise, la rencontre des jeunes au sein des diocèses s’est déroulée auparavant lors du dimanche des rameaux, soit à une semaine de la fête de Pâques au stade Tata Raphaël de Kalamu. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort