La Corée mobilise six millions USD pour la RDC

Six millions de dollars américains. Telle est la somme que la République de Corée à travers son agence de coopération internationale (KOICA) a mis sur la table en vue de matérialiser son projet anti-mine durable en RDC. Ce, pour soutenir les réfugiés de guerre, les déplacés internes ainsi que les communautés affectées.

 La signature de cet accord a eu lieu à l’ambassade de la République de Corée, le mardi 22 novembre entre l’Agence coréenne de coopération internationale  et l’ Agence des Nations-unies pour la lutte anti-mine.

La bonne gestion dans la durée des zones dangereuses suite à des mines anti-personnelles consécutives à un cycle de confits armé en RDC depuis plus de deux décennies, est le cheval de bataille de la KOICA.

Ce projet va s’étaler sur  deux ans et sera exécuté par l’ UNMAS dans trois provinces de la partie orientale du Congo en proie à des conflits armés. Il s’agit du Nord-Kivu, Sud-Kivu et de l’ Ituri. En tout, c’est plus ou moins 1 millions de Congolais qui en sont bénéficiaires.

LE RETOUR DES DÉPLACÉS DANS LEUR MILIEU NATUREL

À en croire ledit communiqué de presse, cet accord de subvention s’inscrit dans la droite ligne de concrétiser les Objectifs de développement durables ( ODD) 16 et 17 par le truchement de renforcement des capacités de l’autorité nationale en charge de la lutte anti-mine (CCLAM).

Dans la même optique, c’est pour encourager le retour des personnes déplacées dans leurs milieux naturels de vie et réduire la peur, le risque liés aux mines interpersonnelles ainsi que d’autres restes explosifs de guerre. Avoir du répondant dans le déminage tant manuel qu’électronique.

  » J’espère sincèrement que la paix et la stabilité dans la partie Est de la RDC seront restaurées et rétablies de façon permanente. Je connais le grand potentiel de la RDC pour le développement. J’espère que ce programme (le déminage) sera utile pour la paix permanente et le progrès du peuple de la RDC« , a fait savoir Cho Jaichel, ambassadeur de la République de Corée, en mettant en avant plan la question cruciale de l’intégrité territoriale de la RDC et en restant optimiste sur le retour de la paix et de la stabilité.

   UN TRAVAIL DE FOURMI DE LA KOICA ET L’ UNMAS

Pour sa part, le Directeur-pays de la KOICA, Kim Sangchul, a jeté les fleurs aux équipes de son agence  et de l’UNMAS pour le travail de fourmi abattu tout au long de la phase préliminaire de préparation du projet.

Le représentant de la MONUSCO, Général Modib Bedethel, a quant à lui remercié le Gouvernement coréen pour tous les efforts déployés à travers plusieurs agences de la famille des Nations unies.

Outre la lutte anti-mine, la KOICA en RDC œuvre dans plusieurs domaines dont l’agriculture, la santé, l’éducation, la culture, la paix et la sécurité. Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort