Enfin, le ministère en charge des PVH doté d’un secrétariat général

* L’arrêté y afférent a été signé le lundi 21 novembre par le VPM Jean-Pierre Lihau.

Le VPM en charge de la Fonction publique, Jean- Pierre Lihau, a signé le lundi 21 novembre, l’arrêté portant création du secrétariat général du ministère en charge  des personnes vivant avec handicap et autres personnes vulnérables    (PVH). La signature a eu lieu devant la ministre de tutelle Irène Esambo.

Après la  signature, Irène Esambo a indiqué que le 21  novembre devient une date historique pour les PVH car elles ont maintenant un secrétariat général afin de promouvoir leur autonomisation. 

La  ministre en charge des PVH, Irène Esambo, s’est également dit heureuse tout en remerciant le VPM qui, d’après elle, est arrivé et a compris la matérialisation de la vision du chef de l’Etat.

« L’inspiration de tout ce que nous sommes en train de vivre aujourd’hui est grâce au garant de la Nation qui est un social-démocrate, l’homme au centre de son action et  héritier d’un testament historique le peuple d’abord.  Et en mettant en place notre département ministériel c’était pour matérialiser ce testament qui veut qu’on s’occupe d’abord de la population pas n’importe laquelle mais celle qui a été longtemps oubliée et lui dans son ingéniosité il a pensé aux personnes avec handicap et à toutes les catégories des personnes vulnérables« , s’est-elle réjoui.

La matérialisation du chef de l’Etat

Je dis merci au VPM, ajoute-t-elle, car  il est arrivé et a compris que la matérialisation de cette vision du Président de la république passe par une administration.

« Si on doit laisser la question au niveau simplement politique ceci ne donnera pas de garantie pour demain. Alors pour pérenniser cette vision il nous fallait avoir cette administration. Et nous avons travaillé avec beaucoup d’experts de mon cabinet, de la Fonction publique et divers autres ministères qui ont mis la main dans la pâte pour qu’aujourd’hui nous ayons cette administration« .

Pour finir son mot, Irène Esambo a donné la particularité de cette administration, celle des services et des métiers pour aboutir à  l’inclusion sociale de ces catégories.

« On ne peut pas les inclure sans métiers et des services s’occupant de leur spécificité en terme des problèmes et besoins« , a-t-elle dit. .

Le vice-Premier ministre et ministre de la Fonction publique, Jean-Pierre Lihau a reconnu qu’en RDC depuis la nuit de  temps,  les personnes vivant avec handicap ont toujours été négligées dans toutes les politiques publiques et  n’ont jamais été prises en compte qu’il s’agisse de la considération, de l’égal accès aux emplois publics, de la prise en compte de leur état de la situation, de l’accessibilité aux services administratifs, de la prise en compte de la singularité de certains cas difficiles même au niveau de l’enfance.

Le renouveau de prise en compte des PVH fait bon train

Il s’est appesanti en disant que ce temps est révolu. On est grâce à la vision du chef de l’État à l’ère du renouveau qui prend en compte les PVH dans sa singularité et son identité comme citoyen à part entière qui doit bénéficier d’égalité des droits au même titre que les autres.

« Voilà pourquoi nous avons jugé utile au niveau du gouvernement sur la coordination du premier ministre et partant de l’initiative courageuse de la ministre des PVH qui s’est déployée dès le départ pour pouvoir permettre à notre pays de disposer d’une administration publique singulièrement dédiée aux  PVH », a- déclaré Jean-Pierre Lihau.

Outre la ministre en charge des PVH, les représentants des PVH venus de toutes les provinces ont aussi assisté à cette cérémonie.  Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort