Pascal Mukuna: « Je ne reconnais pas l’équipe qui a joué contre Kuya »

* D’ores et déjà, le maestro du FC Renaissance demande au club de Jeannot Binanu d’introduire un recours.

Pascal Mukuna dit ne pas ne reconnaître l’équipe du FC Renaissance du Congo qui a livré son tout premier match de la 28ème édition de la Ligue nationale de football (Linafoot) contre l’ AC Kuya, soldé sur le score de 1-1, le lundi 24 octobre. Pascal Mukuna l’a déclaré au cours d’une conférence de presse organisée hier mardi 25 octobre dans la commune de Bandalungwa.

« Je ne reconnais pas l’équipe qui a joué contre Kuya. Car, notre FC Renaissance n’a pas encore joué. Que l’équipe de L’ AC Kuya Sport puisse introduire un recours (demande d’un forfait) à l’encontre de son adversaire du jour« , a affirmé celui qui se considère comme l’actuel PCA de Renaissance.

Il  a également promis d’accuser la Fédération congolaise de football association (FECOFA) auprès des instances supérieures notamment à la Confédération africaine de football (CAF) et à la Fédération internationale de football association (FIFA) pour son manque d’impartialité dans la gestion du conflit au sein du club orange.

La sortie médiatique de Pascal Mukuna frappe de stupeur plus d’un observateur du football congolais. Car, les deux Comités du club se sont mis d’accord autour des dirigeants du football national.

 Un comité unique composé de six membres a été mis en place pour diriger l’équipe pendant une période de 45 jours avant la tenue des élections.

On rappelle qu’une crise interne mine  Renaissance du Congo depuis la saison dernière. Deux camps se sont  formés: le clan de Billy Maluwa d’un côté et le clan Pascal Mukuna, de l’autre.

D’après une correspondance écrite la semaine dernière, la FECOFA a informé « qu’au regard des pistes proposées et adoptées pour résorber la crise au sein du Fc Renaissance du Congo, sous sa médiation, de la Linafoot et de l’Association des dirigeants des clubs de football du Congo (ADFCO), les parties impliquées dans la crise de ce club kinois sont tenues d’œuvrer pour le sauver de l’inactivité, estimant que ce processus est délibérément bloqué par les fils et filles de Renaissance du Congo, chose qui est inadmissible« . Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter