Isabel Tshombe passe le flambeau à à Bestine Kazadi

Une dame sort. Une autre entre. Isabel Tshombe, jusqu’alors Représentante personnelle du Président de la République à la Francophonie, passe le bâton de commandement à Mme Bestine Kazadi. La cérémonie de passation de pouvoir a eu lieu  le samedi 29 octobre, sous la présidence de Mme Nicole Bouatsha Tumba, Directeur de cabinet adjoint de Fatshi.

Ancienne conseillère spéciale du Chef de l’Etat en charge de la Coopération régionale, désormais sa Représentante à la Francophonie, Bestine Kazadi prend ses nouvelles fonctions dans un contexte particulier. Celui où la RD Congo se trouve en pleins préparatifs des IXèmes Jeux de la Francophonie, prévus du 28 juillet au 6 août 2023 à Kinshasa. Ainsi en avait décidé le Conseil permanent de la Francophonie (CPF), réuni en session extraordinaire le 8 février 2022. Un autre fait marquant du bail de la successeuse de Mme Isabel Tshombe, est qu’elle devra également préparer la première participation du Président Félix Tshisekedi à  la Francophonie. Isabel Machik Ruth Tshombe a eu à représenter le chef de l’Etat de la RDC à la Francophonie de 1999 à 2022. Elle a eu à représenter trois chefs d’Etat en l’occurrence Laurent-Désiré, Joseph Kabila et Félix Tshisekedi. Elle a connu les 4 SG de l’Oif Boutros Boutros Ghali, Abdou Diouf, Michelle Jean et l’actuelle Louise Mushikiwabo.

On rappelle qu’après Rabat et Casablanca (Maroc, 1989), Paris (France, 1994), Antananarivo (Madagascar, 1997) Ottawa et Hull (Canada, Canada-Québec, 2001), Niamey (Niger, 2005), Beyrouth(Liban, 2009), Nice (France, 2013) et Abidjan (Côte-D’ivoire, 2017), c’est donc la République démocratique du Congo qui accueillera l’année prochaine, les meilleurs jeunes talents artistes  et sportifs francophones lors des IXèmes Jeux de la Francophonie.  

 On rappelle que la 9ème édition des Jeux de la Francophonie en RD Congo avait été initialement prévue en 2021, après l’avis favorable du CPF du 2 juillet 2019. Ainsi, le pays s’était engagé à signer un cahier des charge, à créer le Comité national des Jeux de la Francophonie (CNJF) par décret et à débuter les travaux de construction du village avant la tenue du CPF prévue à l’époque le 29 octobre 2019.

Cependant, à cause de l’état d’urgence sanitaire décrété sur la quasi-totalité de la planète, qui a bouleversé l’organisation des événements internationaux, la RD Congo, par la voie de Guillaume Manjolo, alors ministre de la Coopération, Intégration régionale et Francophonie, avait officiellement demandé le 21 avril 2020, le report des  IXèmes  Jeux de la Francophonie du 19 au 28 août  2022.  Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la RD Congo, pour raison de la persistance de la maladie à Coronavirus, s’est vue obligée de solliciter un nouveau report de l’organisation desdits Jeux pour 2023. D’où, la cascade de chantiers ouverts sur des sites bien ciblés à Kinshasa. En l’occurrence, le stade ex-20-Mai et le stade omnisport des Martyrs de la pentecôte. Grevisse KABREL

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort