Ankara: nous rejetons l’inspection de nos navires par l’Opération IRINI

Le porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères a déclaré que son pays avait mis en question l’impartialité, la légitimité et l’objectif de l’opération IRINI depuis son lancement.

Ankara: nous rejetons l’inspection de nos navires par l’Opération IRINI (Others)

La Turquie a affirmé qu’elle opposait un refus de principe à l’inspection de ses navires par l’opération IRINI.

C’est ce qui ressort de la réponse du porte-parole du ministère turc des Affaires étrangères, Tanju Bilgic, au tweet de l’opération IRINI, menée par la Force navale de l’Union européenne en Méditerranée (EUNAVFOR MED).

«La Turquie n’a pas autorisé l’opération IRINI à effectuer une inspection d’un navire marchand à destination de la Libye et battant pavillon turc», a tweeté la force navale.

Le porte-parole a déclaré que la Turquie avait mis en doute l’impartialité, la légitimité et le but de l’opération IRINI dès son lancement.

«Depuis qu’IRINI a illégalement effectué une fouille d’un navire marchand turc en novembre 2020 et ce, sans avoir obtenu la permission de la Turquie, la Turquie oppose un refus de principe à toutes les demandes similaires (inspections de navires)», a-t-il expliqué.

L’Union européenne a lancé l’opération IRINI le 31 mars 2020, pour imposer un embargo sur les armes à la Libye, avec un champ d’application limité à la mer Méditerranée. AA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter