Vaccination contre la covid-19 : Africa CDC lance « Sauver de vies et des moyens de subsistance en RDC »

Centers Desease Control and prévention ( Africa CDC)  a lancé hier jeudi 22 septembre à Kinshasa, le programme « Sauver des vies  et des moyens de subsistance en RDC ». Ce, en partenariat avec le gouvernement de la RDC à travers le ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention, la fondation Master card et autres.

      D’après la représentante d’Africa  CDC, Ayaan Guedi, ce programme lancé permettra de mettre en synergie les efforts du gouvernement congolais, Africa CDC et d’autres partenaires à accroître la vaccination contre la covid-19 en RDC.

Car beaucoup d’efforts ont été faits dans le cadre de la vaccination mais le nombre de vaccinés   reste inférieur par rapport aux objectifs fixés.

 » Nous sommes très honorés de lancer ce programme. Ce projet qui a coûté un montant de 1,5 million de dollars américains prendra  3 ans« , a  fait savoir Ayaan Guedi.

En lançant ce programme, la vice- ministre de la Santé publique, Véronique Kilumba Nkulu, a indiqué que la rencontre de ce jour constitue pour le gouvernement de la RDC à travers le ministère de la Santé publique, une opportunité pour démontrer la détermination à intensifier les efforts de lutte contre la pandémie de Covid-19 afin de réduire la mortalité, la morbidité et les conséquences socio-économiques négatives sur la population congolaise.

Par cette même occasion, la vice-ministre a  reconnu  les efforts réalisés dans la lutte contre la covid-19 en général et particulièrement dans la vaccination. Mais beaucoup d’efforts restent à fournir pour atteindre les objectifs assignés dans le nouveau plan national d’accélération qui vise à vacciner 16 millions de personnes éligibles d’ici à la fin du mois de décembre 2022. Et contribuer ainsi aux objectifs attendus au niveau du continent.

Au nom de l’ensemble des partenaires techniques et financiers accompagnant le ministère de la Santé dans son ensemble, le Représentant de l’OMS en RDC a salué le leadership du gouvernement à travers le ministère de la Santé dans cette riposte contre la pandémie qui ne cesse d’enseigner le monde entier de jour en jour et interpelle à changer les stratégies pour pouvoir vaincre cette maladie.

Malgré la baisse apparente et les données statistiques qui confirment la baisse de la tendance épidémiologique nous devons rester sur nos gardes. L’indicateur de vaccination reste toujours faible.

Ainsi, le représentant de l’OMS  a traduit la satisfaction pour le   partenariat entre le ministère de la Santé, Hygiène et Prévention, le gouvernement de la RDC et Africa CDC qui fera pour la vaccination une lutte de tout le monde. Et cela nous convainc en tant partenaire technique et financier que c’est ensemble que nous pouvons véritablement arriver à mettre fin à cette pandémie », a- t-il conclu. Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort