USA : Forbes récompense le promoteur du nouveau narratif, Patrick Muyaya

Ministre rd congolais de la Communication et Médias, Patrick Muyaya Katembwe, a été récompensé lors du gala « Forbes Best of Africa« , organisé le mardi 20 septembre au siège de Forbes à New York.

Le prix est décerné en l’honneur de la contribution de Patrick Muyaya dans la manière particulière d’organiser la communication du Gouvernement, en assurant la promotion du nouveau narratif sur son pays, la RD Congo.

Le Prix Forbes récompense également l’engagement du jeune ministre qui, sur l’échiquier national, a mis en place les exercices de rédevabilité de l’action du Gouvernement en faveur de la population. Et sur le plan international, Patrick Muyaya ne ménage aucun effort  pour permettre au pays de reprendre l’initiative de sa communication, longtemps l’affaire du fameux « Congo Bashing« … 

Dans son secteur, le ministre Muyaya entreprend des réformes légales et structurelles majeures pour améliorer l’environnement des pratiques professionnelles et moderniser les médias publics. Ce n’est pas tout. Au nombre d’initiatives innovantes, il y a lieu de mentionner celle mise en œuvre conjointement avec son collègue du Numérique pour doter le Gouvernement et tous ses services, d’une charte graphique commune et d’un Portail numérique.

Il faut rappeler utilement ici que Patrick Muyaya, à l’initiative du Chef de l’Etat, a amorcé le processus d’assainissement du paysage médiatique congolais. Le ministre de la Communication et Médias veille au contenu, et au besoin, nettoie ce que consomment ses compatriotes.

Ces différentes initiatives  ont tapé dans l’œil des animateurs de Forbes, au point de l’amener à retenir le jeune ministre rd congolais, parmi les Africains qui travaillent à faire bouger les lignes dans leurs pays, pour le bien du plus grand nombre.

Ainsi, le prestigieux Prix « Forbes Best of Africa » contribue-t-il à faire gagner en étoffe Patrick Muyaya, certes jeune, mais, comme le dit Pierre Corneille, dans le Cid: « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années« . Et donc, le talent et les dons innés de Muyaya n’ont pas eu besoin d’attendre les années de maturité pour s’exprimer.

Le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya se distingue par son travail et compte parmi les Rd-congolais qui font la fierté de leur pays. Que le ministre ait tapé dans l’œil des experts du prestigieux magazine américain Forbes, n’est que juste récompense.

On rappelle que  Patrick Muyaya a fait ses débuts en politique en 2005 lorsqu’il avait rejoint l’équipe de feu Pius Isoyongo Lofete, deuxième rapporteur de l’Assemblée nationale du Parlement de transition dont il a été le conseiller politique jusqu’en 2006.

En 2007, le « jeune turc » devient conseiller en communication au cabinet du Premier ministre Antoine Gizenga.

Un an plus tard, Muyaya est promu conseiller principal chargé de la communication et de la presse à la Primature, sous Adolphe Muzito, poste qu’il occupera jusqu’en 2011.

Aux législatives de 2011, Muyaya est élu, à l’âge de 29 ans, député national dans le district de Funa sur la liste du Parti lumumbiste unifié -PALU. Il sera réélu à l’issue des élections législatives du 30 décembre 2018. Et lors du partage des responsabilités, le ministère de la Communication et Médias a échu à cet ancien journaliste, qui est aussi porte-parole du gouvernement des « Warriors » depuis le 12 avril 2021.

Outre Patrick Muyaya, Nicolas Kazadi (ministre des Finances), Mulangu Kabedi (Gouverneure de la Banque Centrale du Congo), Alingete Key (Inspecteur Général des Finances, Chef de Service), et Pascal Kinduelo (Opérateur économique) sont les cinq congolais parmi les africains qui ont reçu, chacun, le prestigieux « Forbes Best of Africa ». Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort