Matete: des vendeurs du « Wenze se ya pont  » sollicitent un autre site

Chassés, les  vendeurs du petit marché pirate « Se ya pont » à Matete, sollicitent un site pour leurs activités. Face à la décision prise par le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, de fermer tous les marchés anarchiques à travers la capitale.

Les marchands de « Se ya pont » ont estimé que les autorités devraient, en amont, trouver un autre endroit avant de les chasser. Pour certains  vendeurs, le temps a été mal choisi. Selon l’un des marchands en effet, « le mois de septembre est celui où nous envoyons nos enfants à l’école et payons l’acompte de frais scolaires« .

« Nous, chasser le mois de la rentrée scolaire, c’est nous placer la corde au cou. Car, c’est grâce à ce commerce que nous arrivons à nourrir nos familles et à scolariser nos enfants« , s’est-il plaint.

Après la démolition de marchés pirates,  d’autres vendeurs trouvés sur place fustigent cet acte qu’ils qualifient de mauvaise foi.

Au cours d’une séance de travail tenue le 5 mars dernier, les bourgmestres et leurs adjoints de la ville-province de Kinshasa avaient décidé de la fermeture de tous les marchés pirates.

Ainsi, avaient-ils décidé, à partir du lundi 7 mars de l’année en cours que, tout vendeur surpris avec son étalage sur une artère principale des communes respectives devraient être interpellé, ont-ils indiqué.

C’est la énième décision prise par les autorités de Kinshasa au sujet des marchés pirates. Comme celles prises antérieurement, cette mesure a peu de chance d’être respectée. Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort