L’UCOFEM célèbre ses 25 bougies

Septembre 1997-septembre 2022. Voici 25 ans jour pour jours depuis que l’Union congolaise des femmes des médias (UCOFEM), existe. Pour célébrer avec faste cette année jubilaire, le comité exécutif de cette association professionnelle a organisé une réunion préparatoire pour déterminer les activités phares à mener.

 Plusieurs activités sont prévues pour commémorer cet événement. « Nous avons notamment des visites dans des entreprises de presse, des rencontres d’échanges avec des étudiants dans les universités de journalisme, des participations aux émissions télévisées et une journée porte ouverte au siège de l’UCOFEM », a déclaré la directrice exécutive de l’UCOFEM, Rose Masala. Le comité compte également organiser des compétitions de football et de Nzango, a-t-elle ajouté.

Selon Rose Masala, ces activités commémoratives seront marquées par une soirée de gala qui réunira tous les membres et les partenaires de l’association.

« Nous prévoyons organiser plusieurs activités notamment un dîner de gala. Nous lançons un appel à tous les partenaires et à ceux qui soutiennent les combats pour la promotion de la femme à appuyer notre association pour l’organisation de ce jubilé d’argent. L’UCOFEM est une association des femmes battantes qui ont prouvé que les femmes peuvent construire quelque chose de solide« , indique Rose Masala.

D’après Rose Masala, « 25 ans c’est l’âge de maturité. Cet anniversaire est donc le moment propice de faire le bilan pour une association ».  D’après elle, l’UCOFEM  a réussi à attirer l’attention sur les compétences des femmes dans les médias. Et aujourd’hui, il y a de plus en plus  des femmes qui occupent des postes de commandement dans les entreprises de presse. « Ce qui était impensable il y a 25 ans, se réjouit-elle. C’est grâce aux plaidoyers et lobbying de l’UCOFEM que les femmes ont une place aujourd’hui dans les médias ».

« L’UCOFEM est aujourd’hui une référence, car nous avons travaillé dur. C’est grâce aux efforts et à la détermination de tous que le combat pour la promotion  des femmes dans les médias et la lutte pour la promotion du genre dans les médias a porté ses fruits« , fait remarquer Rose Masala.                       Pour rappel, l’Union congolaise des femmes des médias  est une organisation  créée par huit journalistes, alors qu’elles étaient encore étudiantes à l’IFASIC (ex-ISTI). Elles se sont résolues à « lutter contre la discrimination des femmes dans les médias, après avoir été elles-mêmes victimes de cette marginalisation dans leurs médias respectifs, depuis 1997« .

En 25 ans d’existence, l’association s’est consacrée à la promotion des droits des femmes dans les médias et par les médias.  Aujourd’hui, l’UCOFEM compte, à son actif,  plusieurs réalisations parmi lesquelles les Relevés des Femmes Ressources (FERES), les rapports de monitoring des femmes dans les médias, les plaidoyers et conférences sur la promotion du genre… Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort