Le FIDA lance l’appel à candidatures des Prix pour les peuples autochtones

L’appel à candidatures des prix du FIDA pour les peuples autochtones 2022 est déjà en cours. La date limite de réception des dossiers est fixée au 16 octobre prochain, rapporte un document de cette agence financière spécialisée des Nations unies.

Les projets qui seront sélectionnés devraient répondre aux critères établis en fonction du thème général de la sixième réunion mondiale du Forum des peuples autochtones au FIDA. Pour 2022, le Forum va plancher sur « les peuples autochtones se chargent de l’action climatique: des solutions communautaires au service de la résilience et de la biodiversité« .

Cette initiative est destinée à des projets financés par le FIDA qui ciblent les populations autochtones ou les minorités ethniques et des projets IPAF financés pendant le cinquième cycle (2019).  Il en est de même des autres projets de développement mis en œuvre par des organisations de peuples autochtones ou de minorités ethniques dans les zones rurales où le FIDA intervient.

Les gagnants seront récompensés lors d’une session de partage des connaissances pendant la sixième réunion mondiale de l’IPFI qui se tiendra en février 2023.

       Les prix du FIDA pour les peuples autochtones reconnaissent les efforts et les réalisations des projets de développement menés avec succès, en collaboration et avec les peuples autochtones vivant dans des zones rurales. Cette initiative qui a lieu tous les deux ans vise à promouvoir les meilleures pratiques et le partage des connaissances et des enseignements tirés. Le prix des FIDA a également pour objectif de mettre en avant des moyens de reproduire et de transporter les résultats à grande échelle.

L’Assemblée générale des Nations unies avait adopté en 2007, la déclaration des Nations unies sur les droits des peuples autochtones. Cette déclaration établit des standards minimaux pour la survie, la dignité et le bien-être des peuples autochtones.

Selon les Nations unies, les peuples autochtones  représentent plus de 5.000 groupes distincts dans quelque 90 pays, soit près de 5% de la population mondiale. Dina BUHAKE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort