Journée internationale de la paix : la Monusco invite les étudiants à lutter contre les discours de haine

La Monusco a invité les étudiants congolais a lutter contre les discours de haine, la désinformation et la manipulation dans la société congolaise. C’était lors d’une session de formation et de partage d’information avec la jeunesse congolaise, organisée hier mercredi 21 septembre  à Kinshasa sous le thème  » la contribution de la jeunesse à la lutte contre les discours de haine, la désinformation et la manipulation dans la société congolaise ». Avec comme objectif de lutter contre la campagne de haine dans les milieux des jeunes en RDC et dans l’espace régional et sous régional.  Ce, en marge de la célébration de la Journée internationale de la paix.

Parlant au nom de la représentante de la Monusco, le directeur de la Division de la  communication stratégique  et de l’information publique de la Monusco, Christophe Boulirac, a rappelé que la paix se construit et se cultive et les ingrédients de la paix s’analysent.

Il pense que, la poursuite de la paix doit être un travail de fourmi et inlassable.

«  A travers cette journée internationale de la paix, les Nations unies invitent tous les pays à l’arrêt des hostilités et à commémorer des mesures éducatives. On a tous une responsabilité énorme pour la construction de la paix », a – fait savoir Christophe Boulirac.

Pour ce qui est de la formation, Christophe Boulirac  a rappelé les propos du président de la RDC lors de la 77 ème assemblée générale, en reformulant que le discours de la haine n’avait pas de place en RDC. Ainsi, ajoute-t-il, nous sommes ensemble pour nous adresser à la jeunesse qui vit au présent mais aussi à l’avenir.

Pour finir, le directeur de la Division de la communication stratégique et de l’information publique de la Monusco, s’est appesanti en ces termes : » on note aujourd’hui en RDC plus de désinformation et discours de haine. Et tout cela est de nature à menacer la paix.

 » Je souhaite que les étudiants qui sont venus  en sachent un peu plus sur le discours de haine et voient comment avec les  autorités lutter contre ce discours. Car une société où le discours de haine règne est une société qui va devant les problèmes », a – alerté Christophe Boulirac.

De son côté, le vice-président de la représentation des étudiants du Congo (Rec), Amore Kasongo Kombe, a invité les jeunes à prôner la paix  dans leurs  milieux universitaires. Et au-delà des problèmes sociaux, à avoir l’amour, à cultiver la paix et à fédérer les efforts pour lutter contre le discours de haine.

La Journée internationale de la paix a été instituée par les Nations unies en 1982 afin d’inviter tous les pays à l’arrêt des hostilités et consolider la paix. Cette année, elle a été célébrée sous le thème officiel : » mettre fin au racisme, bâtir la paix ». Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort