Élections générales de 2023 : Adolphe Muzito a transmis ses avis à la CIME

La délégation de la Commission d’intégrité et médiation électorale (CIME) sous la houlette du pasteur Dodo Kamba a fait le déplacement au siège de Nouvel Elan où il a  échangé avec le  président national, Adolphe Muzito.

 Au cours de cet échange, il a été question de la situation dramatique et sécuritaire dans le territoire de Kwamouth, ex-Grand Bandundu.

Le président de la CIME a, au terme de l’entretien avec Adolphe Muzito, indiqué ceci:

« C’est le rôle des hommes de l’Eglise, que nous sommes, de pouvoir nous enquérir du climat, des propositions, des avis des hommes politiques en prévention de tout ce qui peut arriver comme conflit (électoral) dans le pays. » S’agissant du conflit intercommunautaire dans le Maï-Ndombe,  Dodo Kamba a rassuré « que l’Eglise va se battre comme un diable dans un bénitier pour éviter la division au pays. » Notre rôle étant de prêcher l’amour et l’unité, c’est à cela que nous nous alignons. Évidement, quelques expériences recueillies auprès de Son Excellence Adolphe Muzito ont enrichi notre répertoire pour les démarches à mener quant à ce. C’est ainsi que nous restons optimistes et croyons que personne n’arrivera à diviser ce peuple. Nous sommes appelés à vivre ensemble jusqu’à ce qu’il y ait la fin du temps  » , a martelé le président de la CIME.

Blanchard Mongomba, Secrétaire général, a fait savoir que la démarche de l’Eglise est de privilégier un même langage entre toutes les composantes.

 » La démarche de l’Eglise est de permettre à toutes les parties prenantes de parler un même langage sur la question électorale en vue de l’organisation de bonnes élections en 2023« , a-t-il souligné. Gloire  BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort