Adèle Kayinda :  » A Sandoa en 2023, c’est Fatshi ou personne »

* Nous devons bétonner notre territoire avec le « ciment Tshisekedi », a répété en chœur la foule à la suite du mot d’ordre lancé par la princesse, descendante de la lignée royale Usenge de Muene Mwatshisenge.

La Princesse Adèle Kayinda, ministre d’Etat, ministre du Portefeuille, a  communié début septembre avec sa base de Sandoa, province du Lualaba. Pour des élections qui pointent à l’horizon, elle a exhorté ses compatriotes à faire de nouveau confiance à Félix Tshisekedi qui tient toujours ses promesses.   »  Ici à Sandoa, nous avons un devoir, celui de réélire massivement le Président de la République. Il nous considère et nous lui sommes redevables ».

« A Sandoa, Tshisekedi ou personne. Nous devons bétonner Sandoa avec du ciment Tshisekedi, a-t-elle déclaré devant la foule massée lors du meeting.

Ils étaient des milliers d’habitants du territoire de Sandoa à s’être mobilisés en masse, pour réserver un accueil très chaleureux à une fille du terroir élue et réélue pendant 21 ans. Ce qui explique la grande foule qui l’a accompagnée de l’aéroport de Sawamba à la Place de l’Unité où elle a tenu un meeting populaire.

Première femme de Sandoa élevée à ce poste de ministre d’Etat, ministre du Portefeuille depuis l’indépendance du pays, Adèle Kayinda est loin d’être ingrate aussi bien  envers Félix Tshisekedi que vis-à-vis de ses frères et soeurs de Sandoa.  » Il nous a honorée. C’est la première fois de l’histoire depuis 1960 que nous avons un représentant au gouvernement « , reconnaissent-ils avec force.  »  2023, Fatshi Béton ou personne « , ont répété en chœur, des milliers d’habitants de Sandoa à la suite d’Adèle Kayinda qu’ils étaient allés accueillir en masse.

La descendante de la lignée royale Usenge de Muene Mwatshisenge n’entend pas être peu reconnssante envers celui qui a honoré sa communauté, en la nommant au ministère du Portefeuille. Aussi, a-t-elle  exhorté les siens à faire de nouveau confiance au garant de la nation, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Car, il tient toujours ses promesses. La réhabilitation de la RN 39 permet d’atteindre Sandoa en quelques heures, alors qu’il fallait un mois voire deux mois avant la réhabilitation, rapporte le Service de communication de la ministre du Portefeuille.

Cette cérémonie terminée, la patronne du Portefeuille est allée remettre officiellement les clés des paroisses saint Kizito et saint François d’Assise qu’elle avait réhabilitées. Les prêtres et les fidèles de ces paroisses tout comblés de joie n’ont pas hésité à intercéder auprès de Dieu pour qu’Il rende au centuple les services que leur bienfaitrice leur a rendus. Kléber KUNGU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort