Vente libre de produits pharmaceutiques, une organisation féminine dépose une  plainte contre la société Shalina

Le mouvement international des femmes dynamiques d’Afrique (Mifda), vient de confirmer sa plainte déposée contre la société Shalina pour  la vente libre de produits pharmaceutiques en présentant à travers les publicités mensongères les produits Diproson, Betasol, Epiderme comme étant des produits cosmétiques à consommation courante dès lors qu’ils sont pharmaceutiques et ne pouvant être utilisés que sur avis du médecin pour le traitement des maladies de la peau.

La responsable de ce mouvement, Mamie Mujani  ne désapprouve pas la qualité des produits Shalina comme Diprosone et autres, mais elle déplore la mauvaise publicité faite autour de ces produits quant à leur utilisation.

D’après elle,  ces produits ne peuvent être utilisés que sur prescription médicale.

Elle a ajouté qu’étant un mouvement qui milite pour que la femme jouisse de la meilleure santé possible grâce à l’accès à l’information juste, le Mifda veille sur la culture de la lecture avant d’utiliser ou de consommer un produit. Mifda veille également sur les publicités, les émissions, les théâtres et les films qui véhiculent des mauvais messages.

Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort