Recep Tayyip Erdogan: notre détermination à créer un axe de sécurité à nos frontières du sud est permanente

*Le président turc a fermement condamné les frappes israéliennes contre Gaza.

Le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a réaffirmé que la détermination de son pays pour mettre en place un corridor de sécurité au sud de la frontière turco-syrienne reste intacte.

Le chef de l’État turc s’est adressé, lundi, aux ambassadeurs étrangers en poste en Turquie qui participaient à la 13ème Conférence des ambassadeurs qui a débuté lundi à Ankara.

Il a d’abord salué l’organisation de cet événement annuel « qui a démontré en 14 ans son importance quant aux opportunités d’échanges et de travaux qu’il offre concernant les sujets régionaux et globaux« .

Erdogan a ensuite fait des déclarations importantes concernant l’actualité du moment.

Il a d’abord condamné fermement les frappes israéliennes contre Gaza.

« Rien ne peut justifier l’assassinat de bébés encore dans le berceau, a-t-il fustigé. La Turquie est aux côtés du peuple palestinien et de ses frères à Gaza« .

Le président turc a par ailleurs rappelé que la mosquée Al-Aqsa représente « une ligne rouge » pour son pays.

Erdogan est ensuite revenu sur la lutte de la Turquie contre le terrorisme. Il a insisté sur la volonté de la Turquie de faire disparaître la menace terroriste qui vient du nord de l’Irak et de la Syrie.

« Nous allons poursuivre notre combat contre le terrorisme, a-t-il assuré. Notre détermination à créer un axe de sécurité large de 30 km à nos frontières du sud est permanente« .

Il a critiqué, à cette occasion, le laxisme de certains pays alliés qui ouvrent leur territoire aux terroristes pourchassés par la Turquie.

« Aucun pays membre de l’OTAN ne doit être un refuge sûr pour les traitres de FETO et les terroristes du PKK qui fuient la justice turque« , a-t-il lancé.

Pour conclure, le président turc a souhaité souligner l’importance de l’accord signé le 22 juillet dernier à Istanbul pour garantir l’exportation des céréales ukrainiennes.

« En permettant la conclusion d’un accord sur le corridor céréalier, nous avons fortement contribué à la sécurité alimentaire alors qu’une crise guettait le monde« , s’est-il félicité. AA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort