DGDA : le Grand Katanga réalise plus de 174 milliards FC pour le mois de juillet

Les grandes victoires se célèbrent toujours  depuis la nuit des temps. Et pourquoi la Direction générale des douanes et accises (DGDA)/ Katanga ferait- elle exception après une si belle moisson  réalisée en juillet 2022 ?  Une victoire signée Réné Kalala Masimango, Directeur provincial de cet établissement public, qui a explosé en termes des recettes, au-delà des assignations budgétaires mensuelles, avec une réalisation de  174 milliards 446 millions 967 mille de FC, représentant un taux d’exécution de 102%.

C’est ce qui a justifié la présence de la fanfare à la cérémonie marquant cet évènement, rappelant ainsi la belle époque des majorettes de l’ex Shaba.  Le travail bien fait est tout un état d’esprit, inculqué par le Directeur provincial, René Kalala Masimango, aux cadres et agents de cette entité génératrice des recettes de l’État.

Sans fausse modestie, à tout Seigneur tout honneur, la victoire en termes de record des recettes pour la DGDA Katanga est certes une œuvre collective, mais il n’y a jamais de victoire sans coach. Le coach dans le cas d’espèce est le Directeur Provincial de la DGDA Katanga.

René Kalala Masimango (RK pour les familiers) , a été nommé à ce poste en mars dernier par la grande visionnaire qu’est la Directrice générale de la DGDA, Jeanne Blandine Kawanda. C’est en fait grâce à son leadership que l’oiseau rare placé à la tête du Grand Katanga, a été trouvé pour booster les recettes douanières dans cette province stratégique du pays.

Un évènement solennel

Le dépassement des assignations des recettes pour le mois de juillet 2022 était marqué par une cérémonie solennelle, le 9 août dernier à Lubumbashi, en présence de différents invités, dont le président de la FEC et des représentants des entreprises tant privées qu’étatiques.

Le Directeur René Kalala Masimango est monté sur le podium, regard droit, et d’un ton solennel, tel un commandant conscient que son navire est en haute mer, pour annoncer, sans ambages,  la bonne nouvelle aux cadres et agents présents sur les lieux.

Les chiffres que donne René Kalala  sont simplement vertigineux. Placés dans le registre de la foi, on aurait simplement sorti des tiroirs le concept miracle, eu égard à l’augmentation considérable des assignations des recettes comparées aux années antérieures.

En effet, rien que pour le mois de juillet dernier, les recettes douanières pour l’ensemble du Grand Katanga ont été de l’ordre de 179 milliards 203 millions 30 mille Francs congolais sur un total de 174 milliards 446 millions 967 mille, représentant un taux d’exécution de 102%.

Un diplôme de mérite au bureau le plus performant

Selon ce serviteur de la nation, plusieurs services ont non seulement été excellents dans l’atteinte des objectifs qui leur ont été assignés, mais aussi ont réalisé des dépassements spectaculaires au mois de juillet 2022.  Et pour étayer sa pensée, le DP Réné Kalala a énuméré des chiffres, bureau par bureau, comme pour louer le travail bien fait par ses services. 

Ce qui a créé un feedback au niveau des représentants de ces bureaux, satisfaits d’avoir contribué à la construction non seulement de l’édifice de la DGDA, mais aussi de toute la nation qui a tant besoin des recettes propres pour son développement endogène. 

La palme d’or a été attribuée au bureau de Mokambo qui a réalisé 185,65% des recettes assignées. C’est un record historique qui a mérité des applaudissements et des cris de joie.  Un diplôme de mérite a été donc décerné à ce bureau.  Une sanction positive qui  va sans doute servir d’émulation aux uns et aux autres dans cet élan de lutte contre la corruption,  la fraude douanière et toute sorte de tares.  La DGDA se veut donc moderne, dynamique et performante.

Redoubler d’efforts pour le mois d’août

Le Directeur provincial de la DGDA Katanga a  remercié chacun des cadres et agents qui ont suivi son mot d’ordre. Il a profité aussi de cette occasion pour saluer l’apport des partenaires incontournables que sont les commissionnaires en douane.  « C’est par un effort collectif, un esprit d’équipe que la DGDA Katanga a donné au gouvernement de la République les moyens de son action », a souligné le DP René Kalala.

« Pour tous ces sacrifices veuillez accepter les remerciements de la hiérarchie douanière », a indiqué en toute humilité ce commandant du navire DGDA Katanga qui a  tenu à exprimer sa gratitude à la directrice générale, Mme Kawanda. 

Il a enfin rappelé à chaque agent l’obligation de percevoir des taxes à l’importation, à l’exportation ainsi que des taxes accises à l’importation  locale sans oublier les autres perceptions éligibles à l’occasion de l’importation et de la production locale.  Il les a invités également à redoubler d’efforts pour non seulement maintenir le cap, mais aussi et surtout pour mieux faire en ce mois d’août. Manifestement, rien ne peut arrêter, rien ne va arrêter cette machine à recettes de continuer à naviguer en haute mer, peu importe la météo.

La cérémonie a été clôturée autour d’un rafraîchissement, agrémenté par de belles mélodies de la fanfare. Une manière de  rappeler que le Katanga demeure une  terre de la danse. Un dîner de gala a été offert plus tard dans la soirée pour célébrer cette réalisation.  Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort