Cinq pays appellent à la tenue d’une session du Conseil de sécurité sur Gaza lundi

* Selon deux sources officielles émiraties, ces pays sont les Émirats arabes unis, la France, la Chine, l’Irlande et la Norvège.

Les Émirats arabes unis, en leur qualité de membre arabe du Conseil de sécurité, ont annoncé que 5 pays, dont la Chine et la France, avaient soumis une demande pour tenir une session à huis clos lundi sur les développements à Gaza.

«Compte tenu des développements en cours à Gaza, les Émirats arabes unis ont demandé à la France, à l’Irlande, à la Norvège et à la Chine de tenir une réunion à huis clos du Conseil de sécurité lundi 8 août», a déclaré la mission des Émirats arabes unis auprès des Nations unies sur Twitter.

Dans une déclaration rapportée par l’agence de presse des Émirats dimanche, Afra Al Hamli, directrice du département de la communication stratégique au ministère des Affaires étrangères, a affirmé que son pays, «en tant que membre du Conseil de sécurité, a fait cette demande avec quatre autres pays.

La demande appelle à «la convocation d’une réunion à huis clos lundi pour discuter des développements actuels et des moyens pour faire avancer les efforts internationaux en vue de parvenir à une paix globale et juste».

Al-Hamli a expliqué que «les Émirats arabes unis ont souligné la nécessité de rétablir le calme à Gaza, de réduire l’escalade et de préserver les vies civiles (..) tout en appelant à faire preuve de la plus grande retenue».

Samedi, le représentant permanent de la Palestine auprès des Nations unies, Riyad Mansour, a annoncé que le Conseil de sécurité de l’ONU tiendra une réunion lundi prochain à la demande de la Palestine pour discuter de «l’agression» israélienne contre la bande de Gaza, d’après l’agence palestinienne officielle «Wafa».

Il a expliqué que «la communication a été faite avec la présidence du Conseil de sécurité pour ce mois (la Chine) et d’autres membres du Conseil de sécurité, y compris le délégué arabe (les EAU)».

Il a indiqué que la communication visait à «répondre à la demande de la Palestine que le Conseil assume ses responsabilités pour arrêter et condamner l’agression israélienne, et fournir une protection internationale aux Palestiniens».

«La demande a été faite par l’intermédiaire des Émirats pour tenir une session à huis clos lundi après-midi», a-t-il précisé.

Pour le troisième jour consécutif, l’armée israélienne continue de lancer des raids sur la bande de Gaza, dans le cadre d’une opération militaire lancée vendredi après-midi, contre des cibles qui, selon elle, appartiennent au mouvement du «Jihad islamique».

D’autre part, les Brigades Al-Qods, la branche armée du mouvement du «Jihad islamique», ont continué à tirer des roquettes et des obus de mortier sur les positions israéliennes adjacentes à la bande de Gaza.   AA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort