Maniema : la population dans la rue pour célébrer  »la reconduction » d’Afani Idrissa Mangala

*Exaltée par l’annulation de l’élection au gouvernorat, la foule est sortie sous la pluie, contraignant le gouverneur intérimaire à l’accompagner dans cette marche de joie.

Le mouvement a été spontané ce mercredi 1er juin. Aussitôt informée de la décision du Conseil d’Etat portant annulation de l’élection des gouverneur et vice-gouverneur au Maniema, la population de Kindu a explosé de joie, renseignent des sources concordantes. La foule a aussitôt envahi la rue pour fêter  »la reconduction » d’Afani Idrissa Mangala, son gouverneur intérimaire, qui va continuer à gérer les affaires courantes, en attendant l’organisation du prochain scrutin au gouvernorat. 

Visiblement déçus du déroulement du vote du 6 mai dernier au Parlement provincial, qui n’a pas été favorable à celui qui, jusque-là, était encore leur gouverneur intérimaire, des milliers de Kindutiens ont spontanément envahi la rue pour manifester leur joie , après la décision du Conseil d’Etat portant annulation de l’élection.   

Incontrôlés et débordés par une immense joie après l’annonce de la décision de la haute cour, les manifestants ont parcouru plusieurs artères de la ville de Kindu entrain de vanter l’État de Droit prôné par le Président Félix-Antoine Tshisekedi.

Dans la foulée, les cadres et militants des Partis Politiques membres de l’Union Sacrée de la nation, les motocyclistes de taxe, jeunes et vieux se sont ensuite joints à la manifestation et ce, avant de contraindre à l’exécutif provincial de marché à pieds pour faire la route ensemble.

Pour le Président intérimaire ai de l’UDPS fédération de Kindu monsieur Augustin MULAMBA, le conseil d’État a honoré la population qui a décrié les irrégularités ayant émaillé lors du scrutin par la promotion des anti-valeurs comme, corruption, fraude et utilisation des militaires.

Les forces vives de la Province du Maniema ont profité de féliciter le Conseil d’État pour avoir dit le Droit.Par la bouche de Monsieur Philippe AMADI l’un des cadres de l’USN, les Maniemiens disent que l’État de Droit prôné par le Chef de l’État Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO n’est pas un slogan mais plutôt une réalité qui se traduit par cet acte d’annulation d’un Gouverneur élu en toute irrégularité. YKM

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter