Les participants élaborent la feuille de route pour l’engagement des réalisations des objectifs de SSEF 2016-2030

 » Construire un mouvement de la société civile fort, dynamique pour un système éducatif résilient, performant et contribuant à la réalisation du droit à l’éducation en RDC« , tel est  le thème  du Forum National des Politiques Éducatives 2022, Organisé pendant trois jours par la Coalition nationale de l’éducation pour Tous, CONEPT/RDC  à  Kinshasa .   Au terme de ce Forum,  les participants  ont élaboré    la feuille de route pour l’engagement des réalisations des objectifs de SSEF 2016-2030, de l’ODD4/5 et de la CESA.

Ces assises avaient pour objectifs de réfléchir et tirer des enseignements  sur le statut de l’éducation, des politiques éducatives en RDC dans le contexte de la pandémie de covid-19 au regard de la mise en œuvre de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation  » 2015-2025 » en lien avec les objectifs de développement durable 4/5; Éducation 2030 et de la stratégie continentale de l’éducation pour l’Afrique  « CESA, 2016-2025« ; partager sur les modèles de financement innovants au niveau national et des quatre provinces ciblées pour permettre la continuité de l’apprentissage de qualité ainsi qu’élaborer un plan d’action pour un engagement politique soutenu et efficace, réalisant les objectifs de la SSEF 2016-2025, l’ODD4/5 et CESA 2016-2025, a déclaré la PCA de la CONEPT/RDC,  Mme Béatrice Bolampekwa, à l’ouverture de cette rencontre.

Venue de Lomé spécialement pour prendre part à ce forum, Mme Solange AKPO,  Coordonnatrice Régionale du Réseau africain de Campagne pour l’éducation pour tous (ANCEFA) et déléguée de la Société civile du Sud CSO2 au Conseil d’Administration du Partenariat Mondial pour l’Education(PME), s’est dite satisfaite que la CONEPT/ RDC ait choisi ce thème pour renforcer la société civile et contribuer à la construction d’un système éducatif résilient et performant, contribuant à la réalisation du droit à l’éducation en RDC. »

 A l’entendre : Le droit à l’éducation à été mis à  mal par la crise sanitaire liée à la pandémie à COVID-19, des pertes d’apprentissages consécutives au fermetures d’écoles ont eu lieu à tel point que les progrès qui avaient été réalisés vers l’atteinte d’une éducation inclusive et équitable de qualité risquent d’être anéantis « . Elle n’a pas manqué de saluer  l’initiative de la CONEPT, qui ouvre un espace de dialogue et de réflexion des acteurs sur les actions pertinentes à mener ensemble en vue de pouvoir accélérer la marche vers le progrès et transformer véritablement le système éducatif comme le veut le plan stratégique du partenariat Mondial 2025.

Pour terminer,  Solange Akpo a exprimé tout le soutien de ANCEFA à la CONEPT et aux acteurs de l’éducation en RDC tout en formulant le vœu de voir toutes les recommandations qui naîtront de ce forum être appliquées intégralement.

Pour sa part, le représentant du Secrétariat Permanent d’Appui et de Coordination du Secteur de l’Éducation, SPACE et celui des Partenaires Techniques et financiers ont salué l’implication presque militante de la CONEPT dans les politiques de la gratuité ainsi que ses propositions judicieuses et combien pertinentes pour l’accroissement des financements de l’éducation.   Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter