Italie: création d’un intergroupe parlementaire de soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain

Rome – Un intergroupe parlementaire de soutien au plan d’autonomie au Sahara marocain vient de voir le jour à l’initiative de plusieurs députés et sénateurs appartenant à différents groupes politiques italiens, annoncent, lundi, les parlementaires Marco Di Maio et Urania Papatheu dans un communiqué.

En réponse à l’appel du Conseil de sécurité et de la communauté internationale, « le Royaume a initié une dynamique positive à travers le plan d’autonomie au Sahara marocain, soutenu par divers pays africains, arabes, asiatiques et américains« , ont indiqué les parlementaires italiens.

« Notre objectif est de renforcer les efforts des Nations Unies visant à parvenir à une solution politique, pragmatique et réalisable, basée sur le compromis« , ont-ils expliqué, notant que « de nombreux pays européens considèrent que le plan d’autonomie représente la solution la plus sérieuse et la plus crédible pour mettre fin à ce différend« .

« L’Italie prend en considération les efforts du Maroc pour parvenir à une solution politique juste, comme l’a bien déclaré le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio lors de sa récente visite au Maroc« , ont-ils rappelé, précisant que l‘action de ce groupe, né d’une intention positive et proactive, s’inscrit dans cette optique« .

« Le différend autour du Sahara marocain est l’un des obstacles qui empêche le Maghreb de s’unir et de faire face, d’une manière forte et solidaire, aux multiples défis communs que connaît la région en matière de sécurité, de terrorisme, de changement climatique », ont-estimé les parlementaires italiens.

L’initiative d’autonomie proposée par le Maroc en 2007 pour mettre un terme au conflit artificiel autour du Sahara marocain gagne de plus en plus en notoriété, en crédibilité et en prestance.

Après les États Unis, de nombreux pays africains, arabes et asiatiques c’était autour de l’Allemagne, de l’Espagne et tout récemment des Pays Bas de reconnaître le plan d’autonomie comme étant la seule solution sérieuse, crédible et réaliste au différend régional créé de toutes pièces autour du Sahara marocain.  MAP

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter