L’évangéliste Joseph Kamanda éclaire sur le refus des instructions du roi par Schadrac, Méschac et Abed Nego

L’évangéliste Joseph Kamanda a apporté de l’éclairage aux chrétiens sur le refus catégorique  de Schadrac, Méschac et Abed Nego pourtant dans une terre étrangère, de s’agenouiller comme le commun des mortels, devant la statue érigée. Ces trois personnages ont exprimé leur désapprobation devant le numéro un du Royaume sans aller par quatre chemins. C’est l’essentiel du sermon dominical du 22 mai, diffusé par la radio Héritage émettant à Kinshasa sur la 99. 7 FM.

 » Dieu d’abord » ou encore « Sur une terre étrangère ». Tel est le sous-thème du jour.  « Or, il y a des Juifs à qui tu as remis l’intendance de la province de Babylone, Schadrac, Méschac et Abed Nego, hommes qui ne tiennent aucun compte de toi, ô roi; ils ne servent pas tes dieux, et ils n’ adorent point la statue d’or que tu as élevée.

Alors, Nebucadnetsar, irrité et furieux, donna l’ordre qu’on amenât Schadrac, Méschac et Abed Nego. Et ces hommes furent amenés devant le roi. Nebucadnetsar prit la parole et leur dit: Est-ce des propos délibérés, Schadrac, Méschac et Abed Nego, que vous ne servez pas mes dieux, et que vous n’adorez pas la statue d’or que j`ai élevée? » (Daniel 3, 12-14).

NON  AU CULTE D’IDOLES

Lors de la 1ère vague de la déportation à Babylone, la classe noble et toutes les familles royales de cette époque, le roi a jugé bon d’orienter selon ses désirs, son idéologie, son rêve tous les jeunes gens. Mais Schadrac, Méschac et Abed Nego, ont balayé d’un revers de la main, les dires du chef hiérarchique.

Joseph Kamanda a prêché sur le refus de Schadrac, Méschac et Abed de Négo d’obtempérer à l’ordre donné par le roi. Ce, malgré le fait qu’ils étaient des étrangers, ont bénéficié de plusieurs privilèges, avantages du souverain.

Leur réponse était sans équivoque. Un non officiel. Pas question d’aller par quatre chemins mais par une seule voie. Le roi n’en revenait pas. Il a donné une seconde chance à ce trio, mais il n’a bougé d’un iota.

UNE LOI INSCRITE DANS LE COEUR

A en croire le prédicateur du jour, cette intransigeance, c’est parce que cette loi était écrite dans leur coeur selon laquelle, leurs genoux étaient destinés à ne fléchir que devant le nom de l’Éternel.

 » Écoute Israël, tu n’adoreras que l’ Éternel ton Dieu, de tout ton coeur, ta force et de toute âme« , stipulent les Saintes Écritures. Il n’était pas question pour eux de se laisser séduire par une seconde loi qui devait annuler l’autre.

Pour mieux l’illustrer, l’évangéliste,  a fait allusion aux différentes ordonnances prises par le Chef de l’État en RDC depuis la troisième République. La procédure veut que la seconde annule la première.

 » Sont abrogées, toutes dispositions antérieures à la présente. Les anciennes décisions tombent caduques. L’actuelle ordonnance sort ses effets, agit« , a-t-il explicité.

C’est de la même manière, que si les trois avaient approuvé la décision du Chef,  ils auraient dû annuler la décision de l’Éternel, le Roi des rois. Mais ils ne pouvaient pas le faire car leur décision était dans le coeur.

  VIVRE L’HISTOIRE DIVINE

La loi de Dieu n’est pas démodée, périmée,… Elle est actuelle, produit des effets même dans une terre étrangère. Ils ont refusé de suivre l’instruction donnée par le roi.  Le Seigneur a transformé le coeur de pierre pour un coeur de chair.

L’évangéliste Kamanda, a fait savoir malgré que Schadrac, Méschac et Abed Nego ont été élevés au rang des intendants soit des gouverneurs à l’étranger, l’histoire divine n’a pas été changée. Elle reste, demeure. Nous sommes appelés à la vivre et non la changer.

Il a insisté auprès de la communauté chrétienne sur le fait que  » ce refus se justifie par le fait que Dieu a la préséance sur tout être vivant.  L’ intérêt, c’est la gloire divine qui prime sur celle des hommes. Quid des chrétiens d’aujourd’hui ? Si c’était toi devant le roi, ta conscience en dehors de tout regard fraternel. C’est pareil pour beaucoup dans la communauté.  Pour ne pas succomber au péché, ils doivent s’assurer s’il y a une surveillance accrue, les gens sont là où non« , a martelé cet oint de Dieu.

    LES INSTRUCTIONS DE DIEU

Pour le job, » nos sœurs se laissent faire, nos frères abandonnent la foi, trempent dans la magie, mettent le Christ de côté. L’élévation, la grandeur, la promotion viennent de l’ Éternel. Il décide quand il veut et use de tous les moyens« , a martelé l’évangéliste Joseph Kamanda.

Tout au long de notre pèlerinage sur cette terre, il ne faudrait pas se prosterner devant des statues, mais obéir à l’instruction du Seigneur.

Le thème de ce mois de mai dans l’église dirigée par le Berger Flory Kabange Numbi est tiré du Psaume 32, 8.  » Je t’instruirai et je te montrerai la voie à suivre« . Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort