Le Gouvernement congolais et l’OIF signent un avenant du cahier des charges sur les nouvelles dates

*Après signature de ce document, le ministre de l’Intégration régionale a rassuré que cet événement aura bel et bien lieu du 28 juillet au 06 août 2023.

C’est confirmé. La neuvième édition des Jeux de la Francophonie prévue du 28 juillet au 6 août 2023 à Kinshasa aura bel et bien lieu. Ces nouvelles dates retenues après le dernier report ont été confirmées  à travers un avenant du cahier des charges signé hier jeudi 5 mai à Kinshasa, entre le Gouvernement congolais et l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

La partie congolaise a été représentée par le ministre de l’Intégration régionale, Didier Mazenga Mukanzu, et l’OIF  par son administrateur, Geoffroi Monpetit. Témoin oculaire de la cérémonie; le directeur du Comité national d’organisation des IXèmes Jeux de la Francophonie Isidore Kwanja Ngembo.

Dans son mot, le ministre congolais ayant la Francophonie dans ses attributions a affirmé que la signature de cet avenant vient confirmer la ferme volonté politique au niveau de la RDC d’organiser les Jeux de la Francophonie. Il a invité les différentes parties à s’employer pour le respect de cette nouvelle échéance.

BIEN ORGANISER CE GRAND ÉVÉNEMENT

« Dans le souci de bien organiser cette grande manifestation sportive et culturelle francophone, nous nous sommes vus dans l’obligation de bien réajuster les choses en tenant compte des réalités du moment. C’est le sens qu’il faut donner à la présente cérémonie de signature de l’avenant du cahier des charges. Elle s’inscrit dans le souci d’harmoniser les prévisions, en tenant compte de la convention de la tenue des IXèmes Jeux, en juillet et août 2023. La RDC réitère sa ferme volonté politique d’organiser cette grande activité de la famille francophone« , a déclaré Didier Mazenga.

Avant la signature de l’avenant qui entérine les nouvelles dates, la deuxième personnalité de l’OIF a vanté la RDC comme premier pays francophone du monde en termes du nombre de locuteurs. Pour lui, l’organisation de la IXème édition des Jeux de la Francophonie permettra  au pays de Félix Tshisekedi d’acquérir une grande expérience en matière d’organisation des événements de grande envergure.

« C’est une victoire pour la RDC et toute la famille francophone de pouvoir signer cet avenant aujourd’hui pour concrétiser les dates de la IXème édition des jeux. Nous sommes ici dans une grande ville francophone. Kinshasa sera la capitale de la francophonie, placée sous le signe de la jeunesse, de l’excellence sportive et artistique dans la célébration de la diversité. Je sais que Kinshasa est une ville bouillonnante et créative. Cette édition sera spéciale. J’attends déjà le son de la rumba congolaise en dessus de la capitale l’année prochaine. Les attentes sont élevées, les défis sont énormes, mais Kinshasa a la ferme volonté de léguer au peuple congolais un héritage en matière d’organisation d’événements de grande envergure« , a déclaré  Geoffroi Monpetit.

UNE VICTOIRE POUR  LE MONDE FRANCOPHONE

Pour le directeur du comité national d’organisation de Jeux de la Francophonie, Isidore Kwanja Ngembo, la signature de cet avenant est une victoire, non seulement pour la RDC, mais également pour toute la famille Francophone. Il a sollicité l’accompagnement de l’OIF et du Comité international d’organisation des Jeux de la Francophonie.

« Dans l’intention de faire mieux et de consolider l’héritage de Jeux, il a apparu important de redéfinir les échéances prévues par le cahier des charges, le budget prévisionnel, ainsi que les sites devant accueillir les IX es Jeux de la Francophonie, à travers un autre avenant.  Nous avons besoin de l’accompagnement de l’OIF et du comité international des Jeux de la Francophonie dans toutes les étapes qui mènent vers la bonne tenue de la neuvième édition des Jeux de la Francophonie« , a-t-il indiqué.

Rappelons que l’organisation de la IX ème édition des Jeux de la Francophonie a été attribuée à la RDC le 2 juillet 2019, lors de la 108ème session du Conseil permanent de la Francophonie. Un cahier des charges a été signé à cet effet le 21 octobre 2019.

RESPECT DE LA NOUVEAU ÉCHÉANCE

Initialement prévue du 23 juillet au 1er août 2021, la compétition a été renvoyée pour la période du 19 au 28 août 2022 à Kinshasa pour plusieurs raisons dont la pandémie de Covid-19.

A la suite de ce report, un autre avenant du cahier des charges a été signé entre le gouvernement congolais et l’OIF le 17 février 2021. En raison du retard constaté dans les préparatifs des Jeux, le Conseil permanent de l’OIF a décidé d’un nouveau report pour finalement renvoyer cet événement à la période du 28 juillet au 6 août 2023 à Kinshasa. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort