Claudine Ndusi réitère sa détermination à améliorer les conditions sociales des travailleurs

Ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale, Mme Claudine Ndusi réitère sa détermination à améliorer les conditions sociales des travailleurs. Elle l’a déclaré lors de la commémoration de la Journée Internationale du Travail le 1er mai dernier au Grand Hôtel de Kinshasa. Cérémonie qui s’est déroulée en présence du Vice-Premier Ministre en charge de la Fonction Publique.

Claudine Ndusi s’est réjouie particulièrement de l’option prise par le Gouvernement qui a inscrit l’amélioration des conditions sociales dans son Programme d’action 2021-2023, avec le concours du chef de l’Etat, le Président Félix Tshisekedi. A travers cette option, l’équipe du Premier Ministre Sama Lukonde s’engage à promouvoir le travail décent pour un développement durable, équitable, solidaire et inclusif, avec l’actualisation de la Politique nationale de l’emploi.

La ministre de tutelle envisage dans ce cadre de déployer bientôt des Inspecteurs du Travail pour s’enquérir des conditions de travail au sein des entreprises, afin d’obtenir leur amélioration. « Dans un avenir proche, dit-elle, je compte dépêcher les équipes mixtes en province, en vue de collecter les données statistiques sur les risques professionnels au sein des entreprises et de relever les différents abus dont sont victimes les travailleurs, notamment dans le secteur minier, le secteur de commerce et de sous- traitance« .

« À l’issue de ces missions, l’Inspection Générale du Travail organisera des visites de contrôle pour s’assurer que toutes les entreprises prennent des mesures permettant aux travailleurs de jouir des conditions d’emploi équitables ainsi que des conditions de travail décentes (…)« , a-t-elle fait savoir.

22.800 agents et cadres mécanisés

« Pour ce qui concerne le dernier cahier des charges des travailleurs, présenté à la célébration de la fête des travailleurs de l’année 2021, toutes les revendications n’ont pas encore trouvé des réponses satisfaisantes, mais nous notons, pour ce qui est des emplois publics, que le Gouvernement a mécanisé 22.800 agents et cadres au dernier trimestre 2021 », a fait remarquer Claudine Ndusi.

« C’est ici, doit-elle, le lieu de saluer le partenariat entre le banc gouvernemental et le banc travailleur, représenté par l’Intersyndicale de l’Administration publique, sous la houlette du Vice-Premier Ministre en charge de la Fonction publique, Modernisation de l’Administration et Innovation des Services publics de l’État (…)« 

« Pour ce qui concerne le secteur privé, nous confirmons la recommandation retenue à la première session extraordinaire de la 36ème session ordinaire du Conseil National du Travail de programmer à la session prochaine du Conseil National du Travail l’évaluation du niveau d’application du SMIG et formuler des recommandations y relatives. Nous confirmons également que les élections syndicales constituent une action prioritaire au second trimestre de cette année« , a mentionné Claudine Ndusi. Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort