Bahati Lukwebo plébiscité pour son combat pour la formation des femmes

* Les femmes du Programme national pour l’équité du genre dans le monde du travail (GET), organe du ministère du Travail, lui ont décerné hier un diplôme d’honneur.

Les femmes du Programme national pour l’équité du genre dans le monde du travail (GET), organe du ministère du Travail et Prévoyance sociale, ont honoré le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo, pour son combat pour la masculinité positive. Elles lui ont, de ce fait, décerné, hier mardi 3 mai, un diplôme d’honneur pour son combat pour la promotion des droits des femmes.

«Nous sommes venus remercier l’honorable président Bahati pour tout ce qu’il a fait pour nous. En le remerciant, nous devons laisser des signes. Nous lui avons donné le diplôme d’honneur et une œuvre d’art qui symbolise sa masculinité positive, d’autant qu’Il travaille beaucoup pour les femmes », a-t-elle déclaré.

« La preuve, au niveau de son parti, il a envoyé pour nomination au poste de ministres, deux femmes. Elles sont aussi parmi les fédéraux. Donc, c’est un homme positif, un homme de l’espoir pour les femmes. Dans les objectifs durables de 2030, nous tenons à avoir 50% aux poste de responsabilité. Avec les hommes comme l’honorable Bahati, le Congo peut espérer atteindre ces objectifs», a-t-elle déclaré.

Pour la coordonnatrice de ce regroupement, la culture d’honorer les citoyens congolais de leur vivant pour leurs réalisations, doit être ancrée dans l’imaginaire de chacun des Congolais. Elle a plaidé pour la lutte contre toutes formes de discrimination de la femme dans les milieux professionnels.

Severine Luntala justifie le choix porté sur la personne du président de la chambre haute du Parlement, par son combat politique qui vise à promouvoir la femme à des postes de responsabilité.

Vieille de 10 ans, le programme GET a été créé alors que Modeste Bahati occupait le poste de ministre du Travail, Emploi et Prévoyance sociale. Le GET a confié, entre autres missions, de lutter contre toute forme de discrimination de la femme dans les milieux de travail en République Démocratique du Congo.

Outre les femmes du GET, le président du Sénat a reçu hier plusieurs autres délégations. Il a  accordé  une audience à  la délégation de la notabilité de Shabunda dans le Sud Kivu. En mission de plaidoyer à Kinshasa, ces notables ont déposé sur la table de Modeste Bahati Lukwebo une note de plaidoyer reprenant les priorités à exécuter dans le cadre du programme de développement local de 145 territoires de la RDC, vision du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi. Ils se sont appesantis particulièrement sur  le problème des infrastructures routières.  Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort