UNAFEC : le SG à l’Intérieur rétropédale et reconnaît Jean Longange comme Président ai

Le rétropédalage de ce Haut fonctionnaire intervient 24 heures seulement, après les échaufourées du mardi 5 avril à Lubumbashi, entre deux camps opposés des combattants de l’UNAFEC (Union nationale des fédéralistes du Congo).

On rappelle que la journée de mardi dernier a particulièrement été chaude dans la ville de Lubumbashi, capitale provinciale du Haut-Katanga. Plus particulièrement dans la commune de la Kenya, fief de l’UNAFEC du défunt Gabriel Kyungu wa Kumwanza où deux factions rivales se disputent la légitimité de l’autorité intérimaire avant le Congrès. C’est le comité de Bertin Kitungwa auquel le Secrétaire général du ministère de l’Intérieur a accordé la légalité.

Contestation de l’autre camp qui est sociologiquement majoritaire qui a déferlé sa colère en provoquant des batailles rangées au QG du parti où on a déploré deux morts et 8 blessés, la Police ayant tiré, à balles réelles pour remettre de l’ordre. C’était l « irréparable qui est arrivé mardi dernier, dans la ville de Lubumbashi.

Le Secrétaire général du ministère de l’Intérieur est revenu hier mercredi, sur  sa décision de lundi dernier en ne reconnaissant que Jean Longange comme seul président ai de l’UNAFEC en attendant la convocation du Congrès. KANDOLO M.

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort