Rose Mutombo salue l’élection d’un juge congolais à la Cour commune et d’arbitrage de l’Ohada

Ministre d’Etat en charge de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese, vient de prendre part à la 52ème session du conseil des ministres de l’Ohada, tenue du 14 au 15 avril dernier, à Niamey, au Niger. Une session organisée sous le haut patronage du Président du Niger, Mohamed Bazoum.

C’est au cours de ces assises que le congolais Jean-Marie Kambuma a été élu 1er vice-président de la Cour commune et d’arbitrage de l’Ohada. Une satisfaction pour Rose Mutombo Kiese qui a exprimé sa joie en ces termes : « Je suis  dans la joie du fait que lors de cette session du Conseil des ministres, la République Démocratique du Congo a eu un nouveau juge à la Cour d’arbitrage d’Abidjan. J’en profite pour remercier le Président de la République Démocratique du Congo, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, et  le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde pour leur accompagnement dans ce processus, avec le soutien financier et technique.

« Nous leur disons merci pour avoir cru à ce processus. Nous sommes heureux que la RDC se retrouve dans les organisations régionales et du fait que ce choix apporte un plus pour le pays« , a-t-elle renchéri.

Dans son intervention, le Juge Jean-Marie Kambuma n’a pas caché son émotion. « Pour moi,  c’est un honneur d’autant plus que ma candidature a été présentée par la République Démocratique du Congo, soutenue par Mme la ministre d’Etat en charge de la Justice. Le sentiment qui est le mien pour le moment, c’est  celui de satisfaction mais également de gratitude. De  satisfaction puisque j’ai été élu juge par la Cour de justice d’arbitrage. En réalité, c’est la  RDC qui conserve son mandat dans cette haute juridiction« .

Aux dires de Jean-Marie Kambumba, son prédécesseur dans cette haute juridiction s’appelait Safari. « Et donc, poursuit-il, nous sommes dans la grande joie de pouvoir continuer sur sa vision. Mon sentiment est également celui de gratitude à l’égard de la République Démocratique du Congo, à commencer par son premier citoyen, le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi, le gouvernement ainsi que toutes les hautes autorités judiciaires qui ont soutenu ma candidature. Je rends hommage à toutes ces autorités dont l’action est très visible« .

De son côté, le juge sortant, Robert Safari, a exprimé toute sa  gratitude aux plus hautes autorités de la RDC, qui lui ont fait confiance en le propulsant à ce poste important au sein de la Cour commune et d’arbitrage de l’Ohada.

« Je voudrais féliciter Mme la ministre d’Etat en charge de la Justice et Garde des Sceaux, Rose Mutombo Kiese qui a conduit ce processus pour l’élection de mon compatriote Jean-Marie Kambuma au poste de juge à la Cour commune et d’arbitrage de l’Ohada. Tout au long de mon mandat, j’ai essayé de représenter dignement notre pays au sein de la Cour commune et d’arbitrage de l’Ohada. Aujourd’hui, j’ai fini mon mandat au poste de premier président. Je rentre donc au pays avec le sentiment du devoir accompli« , a-t-il lâché.     Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort