Le programme d’appui à la réforme de la justice lancé hier à Kinshasa

Le secrétaire général à la Justice, Georges Mfulu, a, au nom de la ministre d’Etat, ministre de la Justice Rose Mutombo Kiese, lancé simultanément, hier jeudi 31 mars, le deuxième programme d’appui à la réforme de la justice (PARJ 2) et l’atelier de validation des actions prévues pour la période 2022-2025.

Financé par l’Union européenne, le PARJ 2 a pour objectif de renforcer l’Etat de droit et promouvoir la démocratie en République démocratique du Congo.  L’Union européenne a prévu, à travers ce deuxième programme, d’appuyer cette réforme de la justice.

Quatre axes sont retenus.  Il s’agit notamment de garantir l’accès au droit et à une justice de qualité pour tous. Ce programme s’étend également à l’information et aux mécanismes alternatifs de règlement des conflits, tout en garantissant l’indépendance du pouvoir judiciaire, la performance du ministère de la justice, ainsi qu’une Justice fondée sur le respect de la dignité humaine.

« Tous, nous sommes d’accord sur l’importance de la justice car, seule une justice impartiale et accessible à tous peut sécuriser les uns et les autres. Tout Etat de droit repose sur une justice juste et sur son appareil judiciaire. Seulement, à condition de doter ce dernier des pouvoirs, des ressources, du matériel, des compétences et des infrastructures adéquates qui lui permettront de combattre efficacement l’impunité et de protéger les droits de l’homme« , a déclaré le secrétaire général à la Justice.

Georges Mfulu a rendu les hommages les plus déférents au président de la République Félix-Antoine Tshisekedi pour son engagement et sa détermination à instaurer un Etat de droit et une démocratie réelle, facteurs déterminants pour la paix et le développement de la RDC.

Dans cet élan, poursuit-il, le gouvernement de la République, à travers le ministère de la Justice et Garde des sceaux, poursuit avec le concours de ses partenaires, les réformes nécessaires pouvant permettre, enfin, l’instauration d’un Etat qui protège et rassure tous les citoyens.

 » C’est ici pour la ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des sceaux, l’occasion de remercier très sincèrement, au nom du gouvernement de la République et de celui du ministère de la Justice, tous les partenaires qui se sont intéressés au secteur vital qu’est la justice pour leur appui technique et financier », a ajouté le secrétaire général à la Justice. 

Le PARJ 2 a été lancé le 24 mars à Mbandaka en Equateur, le 23 mars à Tshikapa au Kasaï et à Bunia en Ituri le 17 mars 2022.  C’est un programme né de la coopération entre la RDC et l’Union européenne. Il est financé par le Fonds européen de développement à hauteur de 35 millions d’euros. Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort