« Faire de la normalisation un outil de progrès, une urgence pour la RDC », de Bertin Ntumba

Cinq ouvrages ont été vernis le week-end dernier par la ministre de la Culture, Arts et Patrimoine. Parmi lesquels « Faire de la normalisation un outil de progrès une urgence pour la RDC» de Bertin Ntumba. Le vernissage de ces ouvrages s’est déroulé à  l’occasion d’une cérémonie organisée par la Bibliothèque nationale du Congo à l’Institut protestant Mokengeli dans la commune de Lemba, à Kinshasa, pour célébrer la Journée internationale du livre et de la protection du droit d’auteur.

Outre le vernissage des ouvrages des écrivains congolais, deux autres activités étaient au rendez-vous, entre autres l’exposition des livres et la remise des prix aux élèves de certaines écoles de la capitale, ayant participé au concours de la dictée française qu’elle avait organisée auparavant à cet effet.

La ministre de la Culture, Arts et Patrimoine, Catherine Kathungu Furaha, a, à cette occasion, porté sur les fonts baptismaux les ouvrages de cinq  auteurs congolais qui se sont distingués dans l’écriture de roman, de la poésie, de l’histoire et des ouvrages scientifiques. Il s’agit du Professeur émérite Lambert Kabatanshi, Bertin Ntumba, du Pr Jules Wembi et de l’historien Arthur Galenga.

Le président de  l’Association pour la promotion de la métrologie et la normalisation (Apromen) Bertin Ntumba Bululu ,  a indiqué que ce livre est un cri de coeur et l’expression de son engagement citoyen pour contribuer à mettre un terme au paradoxe gênant le pays potentiellement riche mais habité par les populations parmi les plus pauvres du monde. Cet ouvrage est également un plaidoyer pour la création d’un Organisme national de normalisation (ONN).

« Cette plaidoirie démontre que le retard de la RDCongo en matière de normalisation est un handicap important à l’émergence de son économie et que la mise sur pied d’un ONN est une urgence», a-t-il fait savoir.

UN ONN POUR COMBLER LE DEFICIT ORGANISATIONNEL

L’expert Bertin Ntumba Bululu, a aussi dans son ouvrage expliqué qu’à l’heure de la mondialisation de l’économie et de la promotion des zones de libre échange, il n’est pas concevable d’envisager l’émergence d’une économie sans un ONN digne de ce nom.

«A ce jour, la RDC compte parmi les rares pays au monde à ne pas en avoir. Et un ONN viendrait combler le déficit organisationnel et opérationnel du pays dans le domaine de normalisation», a-t-il dénoncé.

Ce livre vient aussi relancer, ajoute -t-il, le débat initié en avril 2011 à l’occasion des journées de réflexion sur la métrologie et la normalisation animées par l’Apromen au senat et qui avaient suscité l’initiative de la proposition de loi sur la métrologie et la normalisation par le sénateur honoraire David Mutamba Dibwe d’heureuse mémoire.

Pour chuter, M. Bertin Ntumba, a réaffirmé qu’à travers cet ouvrage il appuie sans réserve la lutte que mènent depuis près de 20 ans les membres de l’Apromen de doter la RDC, à l’instar de tous les pays développés et emegeant d’une législation pertinente devant lui permettre de mettre en place un ONN digne de ce nom.  Elaborer des normes nationales selon les besoins spécifiques implicites et explicites des parties prenantes évoluant en RDC. Assurer la représentation efficace des intérêts nationaux dans les environnements de la normalisation  régionale et internationale. Fournir des informations sur les normes et les questions d’évaluation de la conformité associées pour assurer la conformité aux normes de qualité dans tous  les domaines d’activités…

Parmi les 5 ouvrages baptisés, il y’a lieu de citer « L’aménagement  linéaire de la ville de Kinshasa » du professeur Jules Wengi, « Le dictionnaire d’histoire de la RDC de 1483 à 2010 » du professeur Arthur Kalenge, « Du sang à l’odeur des larmes et la nuit irréparable », de Lambert Kabatanshi. Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort