Elections 2023 : ECT balise la voie pour le changement de régime

Parti du Front Commun pour le Congo (FCC), « Éveil de la Conscience pour le Travail et le Développement » (ECT) affûte déjà ses armes pour renverser le régime actuel lors du scrutin de 2023. Opposés à tout  »glissement » dans le chronogramme électoral, les ténors de cette formation politique ont procédé à l’installation de 39 nouveaux secrétaires exécutifs nationaux et adjoints le samedi 2 avril dans la grande commune de Maluku. 

Nommés depuis un mois, les nouveaux promus ont reçu les encouragements et la bénédiction du président national de l’ECT, M. Boniface Balamage. Le porte-étendard du parti a présidé la cérémonie au siège de sa formation politique, en présence des membres du collège des fondateurs et des élus de l’ECT.

A la manœuvre, le Secrétaire général, le professeur Félix Momat, a démarré l’activité par la prière et l’hymne du parti. Il a, ensuite, procédé à la lecture de deux décisions nommant les secrétaires exécutifs nationaux et leurs adjoints.

Cap sur les élections de 2023

Pour sa part, le président national de l’ECT s’est attelé à fixer le cadre de travail de ces nouveaux responsables, conformément au texte du parti. A travers son discours, Boniface Balamage a tracé les grandes lignes, censées orienter l’action de 39 nouveaux secrétaires exécutifs nationaux et adjoints durant leur mandat. Il les a exhortés à baliser déjà la voie pour les élections de 2023.

Pour l’ECT en effet,  »2023 sonne la fin du mandat de l’actuel régime ». C’est dans cette optique que les cadres de ce parti exigent la tenue impérative des élections. S’estimant fatigués de  »déboires de l’actuel pouvoir en seulement trois ans de gestion’‘, ils insistent sur le strict respect du « Glissement zéro« .

Préparer le retour au pouvoir

« La cérémonie de ce jour a démontré la détermination de l’ECT à faire un bon score en 2023 et à contribuer à la victoire de sa famille politique à tous les niveaux, afin de remettre le pays sur le rail, d’autant que tous les signaux sont au rouge en ce moment« , renseigne un haut responsable de cette formation politique. « Cette activité est, à vrai dire, un signe de plus que les lignes bougent au sein du FCC pour engager la bataille électorale de 2023.

Avant la clôture de cette cérémonie du jour, les nouveaux secrétaires exécutifs nationaux ont échangé avec les membres du bureau politique. La semaine dernière, le PPRD, principal parti de cette famille politique, a fêté ses 20 ans en présence de son président et initiateur, le sénateur à vie Joseph Kabila. Un congrès a même été annoncé pour le mois de mai. Il sera sans doute question des joutes électoraux à venir. Yves KALIKAT

Liste des Secrétaires Nationaux Adjoints du Parti

1. Secrétaire Nationale Adjointe chargée du Genre et Présidente Adjointe de la Ligue des Femmes (Mme LIKINDA BOSOLO Jenny, Tshuapa)

2. Secrétaire National Adjoint chargé de la Jeunesse et Président  Adjoint de la Ligue des Jeunes (M. OKENDA wa OKENDA Gabriel, Sankuru)

3. Secrétaire National Adjoint chargée de la Mobilisation (M.KELENDE MUKEBA Flory, Kasaï)

4. Secrétaire National Adjoint chargée de l’implantation du Parti (M. WUMBA PANZO Alain, Kongo Central)

5. Secrétaire National Adjoint chargé des Questions juridiques et Conseiller Juridique Adjoint du parti (Me KAPEND KANTENG Passy, Lualaba)

6. Secrétaire National Adjoint chargé de la communication (M. MUNTUANIDOREA Doréa, Kwango)

7. Secrétaire National Adjoint chargé des médias et réseaux sociaux (M. KIHUYU DEKE Etienne, Sankuru)

8. Secrétaire National Adjoint chargé du processus électoral et Vice – Président de la Commission électorale du Parti (M. FATAKI MAYUTO Faty, Tanganyika)

9. Secrétaire National Adjoint chargé du Fichier électoral et Rapporteur de la Commission électorale du Parti (Me ILUNGA TSHASUMA Daniel, Lomami)

10. Secrétaire «National Adjoint chargé des relations avec les autres partis et regroupements politiques : (Prof. TSAMBU BULU Léon, Tanganyika)

11. Secrétaire National Adjoint chargé des relations avec Ses organisations de la société civile et autres mouvements associatifs (Prof ILUNGA – YOLOLA Déogratias, Haut-Lomami)

12. Secrétaire National Adjoint chargé de la formation, de l’idéologie, de la doctrine et des stratégies du Parti (M.YAV MUTOMB Charles, Lualaba)

13. Secrétaire National Adjoint Chargé des questions stratégiques du Parti (DANAMBUTIYO MALIAKO, Bas-Uele)

14. Secrétaire National Adjoint chargé des affaires sociales et des organisations paysannes (M. BOFENDA BOLEMOLE Claude, Tshopo)

15. Secrétaire Nationale Adjointe chargée de la famille, des enfants et des personnes vulnérables (Mme AGULUNGU BINESO Sophie, Haut –Uele)

16. Secrétaire National Adjoint chargé du Numérique et des Nouvelles Technologies (M. MAKALU MAMONA MANDIANGA, Kongo Central)

17. Secrétaire National Adjoint chargé des Relations Extérieures et Représentant Adjoint du Parti auprès de la Diaspora (Me IBULA MUKELENGE Blaise, Kongo Central)

18. Secrétaire National Adjoint Chargé de l’éveil de la conscience et des relations avec les institutions (M. TAMBWE LUBUKU Jean-Jacques, Maniema)

19. Secrétaire National Adjoint chargé des questions protocolaires (Mme BENZI TESAIKO Gisette, Sud Ubangi)

20. Secrétaire National Adjoint chargé de l’organisation des manifestations (M. NGUMBU CHRISTIAN Lajoie, Kwilu)

21. Secrétaire National Adjoint chargé des Archives, documentation et Courriers du Parti (M. OTSHUDI OK1TOLEK Benoît, Sankuru)

22. Secrétaire Nationale Adjointe chargé des relations publiques (Dr NGALULA TSHIOSHA Wanida, Kasaï Oriental)

23. Secrétaire National Adjoint chargé de la Logistique du Parti (M.TUMAMPIDI MWANGAYA Claver, Kwilu)

24. Secrétaire National Adjoint chargé de la Sécurité du Parti (M.KAKULE KAHAMBA Patrick, Nord-Kivu).

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort