Tuberculose: l’OMS appelle les parties prenantes à intensifier d’urgence les investissements

L’organisation Mondiale de la Santé (OMS), appelle les parties prenantes nationales, internationales et mondiales à l’intensifier d’urgence les investissements pour en finir avec la tuberculose dans la région  et en RDC afin de sauver des vies. Ce, à travers un  message lancé par l’OMS à  l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose célébrée cette année sous le thème :  » investissons pour en finir avec la tuberculose, sauvons des vies ».

D’après le rapport de l’OMS, la  tuberculose reste l’une des maladies infectieuses les plus meurtrières au monde. Chaque jour, plus de 4100 personnes perdent la vie à cause d’elle et près de 28 000 personnes contractent cette maladie évitable et curable. Les efforts mondiaux de lutte contre la tuberculose ont permis de sauver environ 66 millions de vies depuis l’an 2000.

Cependant, la pandémie de COVID-19 a effacé des années de progrès dans le combat pour mettre fin à la tuberculose. Pour la première fois depuis plus d’une décennie, les décès dus à la tuberculose ont augmenté en 2020.

Le thème retenu pour  2022  souligne combien il est urgent d’investir pour renforcer la lutte contre la tuberculose et concrétiser les engagements pris par les dirigeants de la planète pour mettre fin à cette maladie. Cela revêt une importance particulièrement décisive dans le contexte de la pandémie de COVID-19, qui menace de compromettre les progrès accomplis pour en finir avec la tuberculose, et pour garantir un accès équitable à la prévention et aux soins.

Dans le Kwilu, d’autres autorités avec le soutien de l’OMS et d’autres partenaires organisent des campagnes de dépistage actif de la TB dans la population avec des unités mobiles. C’est le cas du Dr. Franck Mboma, le chef de service de population spéciale et superviseur des activités de dépistage. Il a indiqué qu’en renforçant les investissements,  » nous allons sauver des millions de vies supplémentaires, ce qui permettra de mettre plus rapidement un terme à l’épidémie de tuberculose« .

Ainsi, il est urgent d’investir, sous la forme de ressources, d’un soutien, de soins et d’informations, pour remporter le combat contre la tuberculose.

 » De notre côté, nous sommes dans le cas de rechercher les personnes qui souffrent de la TB, mais qui ne sont pas encore retrouvées. C’est ainsi que nous nous retrouvons dans la prison de Kikwit pour prendre tous les prisonniers et les personnels pour le dépistage, étant un milieu fermé où ils peuvent facilement contracter la maladie« , a-t-il dit.

Notons que la journée mondiale de lutte contre la tuberculose est célébrée chaque année le 24 mars afin de sensibiliser le public à l’une des maladies infectieuses les plus meurtrières au monde, la tuberculose, et à ses effets dévastateurs sur la santé, la société et l’économie, partout dans le monde. Cette date marque le jour où, en 1882, le Dr Robert Koch a annoncé avoir découvert la bactérie responsable de la tuberculose, ouvrant ainsi la voie au diagnostic et à la guérison de cette maladie. Tricya MUSANSI

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort