Sous l’emprise de M23, des journalistes bloqués dans les installations de leur radio à Bunagana

Ils ont du mal à se mouvoir. Eux, les journalistes de la radio  »La voix de Mikeno », émettant à partir de Bunagana, dans la province du Nord-Kivu. Quadrillés par les milices de M23, ils sont bloqués depuis ce lundi 28 mars dans les installations de cette radio avec d’autres journalistes qui étaient en reportage dans cette partie de la province, alerte Journaliste en danger (JED).

Craignant pour leur sécurité, ces professionnels de médias se sont regroupés dans les installations de la radio dans cette bourgade située à la frontière congolaise avec l’Ouganda, en territoire de Rutshuru, après que la fuite de la majorité d’habitants qui se sont réfugiés à Kisoro, une localité proche sur le territoire de l’Ouganda.

 Journaliste à la radio UPDECO, une chaîne émettant à Rutshuru, Daniel Shematsi affirme être parti en reportage dans cette zone avec un caméraman indépendant. Inquiet, il indique qu’ils ne savent pas se mouvoir,  »car les rebelles encerclent la zone’‘.

 Jusqu’à présent, aucune attaque n’est encore dirigée vers la radio, renseigne  JED. En quête d’une ouverture pour quitter la zone, ces journalistes ne savent plus se ravitailler en produits de première nécessité, d’autant que la cité est déserte. Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort