Ntantu-Mey: « Une équipe de mercenaires »

Bonjour José, je viens de lire ton réfléchi et pertinent édito (cfr édition du mercredi 30 mars). Malheureusement, tout le monde ou presque est pour ce genre de gestion de la res publica. On se moque de ceux qui sont pour la réflexion, la préparation, la morale, l’éthique, etc. Chacun se bat pour «le carpe diem», car «on ne mange pas la morale…». Oui, l’élite intellectuelle et les fonctionnaires sont abandonnés à leur triste sort. Du sommet à la base c’est le «chance eloko pamba». A la place d’une équipe, c’est un regroupement ou un groupe de joueurs qui viennent vendre leur «service» à leur propre pays comme des mercenaires !

La notion de patrie et de patriote n’existe pas. La nation et le nationalisme sont ignorés en RDC. On ne connaît que la nationalité que tout le monde acquiert par tous les moyens ! Lumumba, Kimbangu, Kimpa Vita, M’zee Laurent Désiré Kabila et tant d’autres patriotes ont perdu leur vie pour la défense de la patrie, mais hélas !

Kinshasa, ce 30 mars 2022.

Jean-Marie Ntantu-Mey

Artiste-écrivain

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort