Les USA prêts à allouer 4 millions $ supplémentaires à la RDC

La RDC et les États-Unis ont signé le weekend dernier, une lettre d’intention visant à faire progresser les intérêts des travailleurs et de promouvoir les normes fondamentales de travail sur le sol congolais.

Dans son allocution à cette occasion, Thea Lee, le sous-secrétaire Adjointe aux Affaires Internationales au Département du Travail des Etats-Unis, a affirmé que son pays est prêt à allouer 4 millions USD supplémentaires à 10 millions USD déjà disponibles au titre d’ assistante technique pour renforcer le trafic des enfants dans les mines de cuivre en RDC.

« Les Etats-Unis appuient déjà activement les efforts fournis en RDC pour lutter contre le trafic des enfants dans les mines de cuivre. Nous espérons assister à des progrès accrus dans ce domaine l’année prochaine et nous sommes prêts à allouer jusqu’à $4 millions au titre d’assistance technique supplémentaire en supplément aux $10 millions disponibles pour aider votre gouvernement à respecter ses engagements afin de répondre aux problèmes liés au travail dans ce secteur important. C’est important pour attirer les investissements, qui à leur tour fourniront des emplois et engendreront le développement en faveur du peuple congolais« , a-t-elle déclaré.

Pour Thea Lee, la signature de cette lettre d’intention marque le début d’une relation mutuellement bénéfique pour appuyer les projets d’assistance technique financés par le département du Travail des Etats-Unis,  » Appui aux progrès sur les normes de travail en RDC « .

« Je suis honorée et ravie de participer à la cérémonie de signature de cette Lettre d’intention importante paraphée par le département du Travail des Etats-Unis d’Amérique et le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Sécurité sociale de la République démocratique du Congo, reflétant l’engagement de faire progresser les intérêts des travailleurs, en promouvant les normes fondamentales de travail », a-t-elle déclaré.

A l’en croire, ce projet est directement lié aux actions entreprises par le gouvernement congolais pour atteindre les objectifs permettant au pays d’être de nouveau admissible à la Loi sur la croissance et les perspectives économiques en Afrique (AGOA).

Thea Lee a en outre affirmé que l’objectif de ce projet est, entre autres, d’identifier et de répondre aux violations des conditions acceptables de travail, d’ accroitre l’accès des travailleurs aux recours efficaces, de les autonomiser et leurs organisations, de renforcer et de poursuivre le dialogue parmi les mandants tripartites pour améliorer le respect des normes; et d’appuyer le renforcement des capacités de l’Inspectorat général du travail.

 » Je suis aussi contente d’apprendre l’augmentation du financement budgétaire en faveur du ministère du travail et l’existence de plans visant également à accroitre le nombre des inspecteurs du travail sur toute l’étendue du pays. Ces mesures sont nécessaires pour non seulement fournir au ministère les outils et les ressources dont il a besoin pour s’acquitter de son mandat avec succès. Elles vont aussi aider à garantir la durabilité du projet sur le long terme », a indiqué Thea Lee. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort