Le REFESU rassemble déjà des milliers des bouteilles

La campagne « zéro bouteille » dans les sites universitaires, lancée par le Réseau des femmes de l’enseignement supérieur (REFESU) va bon train. Des milliers des bouteilles en plastique sont déjà entassées dans le site CIDEP. 

D’après la conceptrice de cette initiative, Mme Béatrice Makaya Mazianda, l’opération est actuellement dans la phase de stockage des bouteilles sur l’axe 24 novembre. Dès qu’il y aura un stock fiable, les membres du REFESU feront appel à l’entreprise KinToko pour qu’elle les dote de gros sacs vides afin d’y placer les bouteilles.

C’est cette société qui se charge du recyclage.  ‘’Les bouteilles sont pleines à travers les quartiers que nous avons ciblés. Mais, là difficulté c’est que les gens n’ont pas encore intériorisé la notion des bénévoles. Ils ont la tête tournée ailleurs. Voulant du gain rapide sans trop transpirer’’, précise, Béatrice Makaya Mazianda, Secrétaire générale du REFESU.

Elle se dit toutefois confiante quant à la réussite et à l’aboutissement de la campagne. ‘’Moi-même en tant qu’initiatrice, conceptrice, je suis d’avis que ça marchera. La preuve est que depuis que nous avons commencé ladite campagne et, sans avoir même  placé des affiches pour attirer l’attention de plus d’un chacun, il y a déjà un engouement chez des pousse-pousseurs  qui passent pour déposer des bouteilles. A côté du CIDEP, il y a déjà deux gros sacs bien remplis. ‘’

Tout en saluant l’initiative qui est  louable pour notre ville, elle déplore  malheureusement le fait que « la population ne soit pas tournée vers le bénévolat et vers l’entretien du bien public« .                 « C’est vraiment dommage. Je m’en rends compte parce que même les étudiants du Département de l’environnement eux-mêmes qui sont les premiers concernés ne s’y intéressent pas‘’.

Elle est déterminée à aller jusqu’au bout. Je ne vais pas baisser les bras. Je sais que ça va payer un jour. Et demain, je serai une partenaire fiable de l’entreprise KinToko’’.

Cette campagne entre dans le cadre des activités du mois de la femme. Conformément au thème de la journée internationale des droits de la femme 2022, les plastiques sont une véritable catastrophe environnementale. Chapeau bas aux braves femmes du REFESU qui se sont lancées dans un programme ambitieux.  DB

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort