La RDC accueille la 1ere Conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga

Le ministère de la Recherche scientifique et Innovation technologique organise, du 19 au 21 mars prochains, la première conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga. Ces assises auront lieu à Serena hôtel, dans la ville de Goma, province du Nord-Kivu.

Cette messe scientifique qui se tiendra plusieurs mois après l’éruption volcanique de Nyirangongo sera une occasion de réfléchir sur comment mettre en place une stratégie de gestion des volcans en RDC. Il réunira des vulcanologues de la RDC, des politiques et des acteurs de la société.

Le projet de la tenue de ces assises a été validé par le Conseil des ministres du 12 novembre 2021. Selon le ministre de la Recherche scientifique et Innovation technologique, José Mpanda, qui a présenté ce projet, l’objectif de cette conférence est de faciliter les échanges d’expériences scientifiques entre chercheurs et faire le plaidoyer auprès des partenaires scientifiques, techniques et financiers en faveur de l’Observatoire Volcanologique de Goma (OVG).

Pour lui, cette Conférence permettra de faire un état des lieux de l’OVG (personnel, infrastructures et équipements scientifiques et techniques), d’établir les signes précurseurs de l’éruption volcanique et les responsabilités, d’identifier les effets des laves du volcan sur la biodiversité et d’élaborer un schéma de la gestion des risques volcaniques.

Le ministre de la Recherche scientifique a, par ailleurs, soutenu que cette initiative permettra au Gouvernement de mieux se préparer aux éventuelles éruptions volcaniques et d’en gérer les dégâts de manière efficace.

Tirant les leçons des expériences antérieures, il s’agira aussi, argue-t-il, d’élaborer un schéma de la gestion des risques volcaniques et d’élaborer un plan de prise en charge des sinistrés par les structures compétentes.

La Conférence internationale sur la gestion des volcans des Virunga se tient plusieurs mois après l’éruption du Nyiragongo du 22 mai 2021 qui a fait 32 morts, détruit plusieurs centaines de maisons et entraîné le déplacement de dizaines de milliers de personnes.

Cette éruption volcanique, qui a surpris tout le monde, est intervenue après près de dix-neuf ans d’accalmie. Sa dernière éruption remontait au 17 février 2002. Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort