La Ceni a reçu une mission d’évaluation des besoins électoraux de l’ONU

Une mission des Nations unies vient d’évaluer le contexte dans lequel les élections vont se dérouler en RDC. Conduite à Kinshasa par Simon-Pierre Nanitelamio, Directeur adjoint à la Division de l’assistance électorale du Département des Affaires politiques et de consolidation de la paix, cette équipe a collaboré hier mardi 22 mars, avec quelques membres du bureau et de la plénière de la Ceni.

Conformément aux procédures en vigueur, la Ceni a introduit une requête le 15 décembre 2021 faisant part de l’évolution du processus électoral et de tous les aspects y relatifs, le déploiement de cette mission en constitue une réponse qu’elle était en droit d’attendre.

« Chaque fois que les Nations-Unies reçoivent d’un État membre de l’organisation une demande d’accompagnement en matière électorale, une équipe est déployée pour venir discuter avec les principaux acteurs », a expliqué Simon Pierre Nanitelamio.

« La démarche consiste à essayer d’évaluer ensemble le contexte dans lequel les élections vont se dérouler : les différents défis, les contraintes et aussi identifier de concert les besoins nécessaires. Et également voir dans quelles conditions les Nations unies pourraient accompagner l’État membre« , fait remarquer le chef de la délégation onusienne. 

Dans le cadre de la RDC, poursuit-il, les Nations unies ont reçu une requête de la Ceni en décembre 2021. « Ce qui justifie les échanges que nous avons eus avec le président Denis Kadima et les membres du bureau. Après, nous allons rencontrer d’autres acteurs au niveau du gouvernement, d’autres institutions, des partis politiques, des organisations de la société civile ainsi que des partenaires internationaux qui sont ici sur place« , a indiqué Simon-Pierre Nanitelamio.

La Ceni s’est dotée d’une feuille de route des opérations programmées. Elle  a balisé le chemin qui devra conduire à l’organisation d’élections démocratiques, transparentes et apaisées. 

Pour plus d’inclusivité, de crédibilité et de transparence, la Centrale électorale multiplie des séances de travail en interne comme en externe pour plus d’adhésion au processus électoral.   Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort