Enabel s’implique dans la mise en œuvre de la CDN en RDC

Les différentes parties prenantes impliquées dans la mise en œuvre de la Contribution déterminée au niveau national (CDN)en RDC, ont participé à un atelier d’échanges, organisé par le ministère de l’Environnement et développement durable, avec l’appui de l’Agence Belge de Développement (Enabel) en collaboration avec le PNUD, hier jeudi 17 mars, à Kinshasa.

Au cours de ces assises, les participants ont  été éclairé sur le rôle de chaque  acteur dans la mise en œuvre de la feuille de route de la CDN.  

Cette rencontre s’inscrit dans la perspective de la mise en œuvre de l’Accord de Paris  sur le climat (2015) qui recommande aux parties de la Convention-Cadre des Nations-Unies sur le Changement Climatique (CCNUCC),  de prendre des engagements chiffrés et de communiquer régulièrement leurs engagements, à travers leur CDN.

Dès lors, ENABEL, s’implique dans la mise en œuvre de la CDN, qui répond au secteur de l’environnement retenu comme thème transversal de ses interventions. Et, sur demande du Medd, l’agence Belge a mobilisé un consultant-facilitateur  chargé d’appuyer le MEDD dans la coordination des partenaires nationaux et internationaux dans l’élaboration de la feuille de route de la CDN.

Pour Enabel, cet atelier augure de bons auspices quant à  l’implication de chaque partie prenante dans le processus de CDN en RDC. « Nous avons espoir que cette synergie entre acteurs et partenaires de la RDC contribuera à renforcer le rôle et l’implication de chaque partie prenante au processus de la CDN en RDC  » a fait savoir, Mme Murielle Hermouet, Country Portfolio Manager d’Enabel.

Associer un programme vert au bénéfice des populations

S’exprimant au nom du PNUD, M. Étienne De Souza a rappelé la nécessité d’associer la CDN à un programme vert de développement.  » La CDN qui constitue l’outil de bases de l’Etat congolais à l’horizon 2030 en rapport avec ses efforts d’adaptation et d’atténuation doit être associé à un programme de développement vert au bénéfice des populations  » a expliqué l’orateur.

« Le PNUD  appuie l’élaboration d’une feuille de route pour la mise en œuvre de la CDN. Celle-ci est en cours de finalisation au Medd. Aussi, je nous encourage tous à nous investir dans la recherche de synergie en vue de l’appropriation par toutes les parties prenantes. Ceci dans le but de réduire l’intensité des Gaz à effets de serre du pays et de créer des co- bénéficies du développement durable et de lutte contre la pauvreté pour l’amélioration du niveau de vie des populations ».

Ouvrant ces assises, M. Benjamin Toyirambe, secrétaire général au Medd, à rappelé que  » cette rencontre conduira les participants  à poser les bases de la cartographie des acteurs et des initiatives susceptibles d’alimenter significativement l’opérationnalisation de la mise en œuvre de leur CDN et ainsi, donner un signal fort de leur engagement à l’effort mondial dans la conservation de la biodiversité, la gestion durable de leurs forêts et la lutte  contre le changement climatique. Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort