Des chefs de police de l’Afrique de l’Ouest à Kinshasa pour un atelier sur la criminalité transnationale et transfrontalière

Tous les chefs de polices de l’Organisation de coopération des chefs des polices de l’Afrique de l’Est (EAPCCO) sont à Kinshasa pour réfléchir  pendant deux jours soit du 29 au 30 mars sur les questions de sécurité. Il s’agit concrètement de  mettre en place des stratégies communes pour bien lutter contre le terrorisme, la criminalité transnationale et transfrontalière.

 Pour faire face à cette situation, les services de police doivent collaborer, a déclaré le commissaire principal de la Police nationale congolaise  Dieudonné Amuli Bahengwa à l’ouverture de la 44ème réunion du comité permanent de coordination de cette structure,  qui se tienne à l’immeuble du territoire. 

«Le président de la République Démocratique du Congo, son excellence Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo accorde une importance particulière à la lutte contre la criminalité transnationale sous toutes ses formes, transfrontalière et le terrorisme », a fait savoir le Président en exercice de l’EAPCCO, le général Hamuli. 

Abordant la question de la lutte contre la criminalité,  il  a indiqué  qu’elle est effective grâce à la collaboration. Il a, à ce sujet, annoncé la grande réunion de tous les chefs des polices de différentes organisations régionales à Nairobi. Le numéro 1 de la PNC  a souligné que les résultats sont effectifs et palpables avant de marteler qu’il y a même des véhicules qui ont été interceptés grâce à cette collaboration.

Quelques progrès réalisés 

Le président en exercice de l’EAPCCO a saisi cette occasion pour  relever quelques efforts fournis conjointement  par les différents services de polices des pays membres, entre autres, la mise en déroute des attaques terroristes planifiées et l’arrestation de plusieurs suspects, la saisie de plusieurs drogues et stupéfiants, la libération des victimes de l’exploitation du trafic des êtres humains, la saisie de plusieurs objets provenant de l’exploitation des espèces protégées de la faune et de la flore, ainsi que les poursuites judiciaires contre leurs auteurs et complices menées avec succès.

Mission spécifique de la 44ème réunion du comité permanent de coordination 

Le patron  de l’EAPCCO a, par ailleurs, précisé que la mission spécifique de la  44ème réunion du comité permanent de coordination de cette organisation régionale est de concevoir des stratégies de lutte contre toutes les formes de criminalités dans la région d’une part, mais aussi entrevoir des mécanismes opérationnels y afférents d’autre part. Puis, les membres de cette organisation régionale ont relevé que la pandémie de Covid 19 a facilité la propulsion du système des services en ligne dans les domaines bancaire, commercial, éducationnel, communicationnel, les politiques de télétravail, etc.

Cette façon de faire a  une incidence négative sur le domaine sécuritaire, où les utilisateurs sont depuis lors exposés au monde des fraudeurs, escrocs, etc., ont-ils ajouté. Pour ce faire, le général Dieudonné Amuli a évoqué   quelques types d’infractions en ligne, notamment les actes de  violence sexuelle, d’abus sexuels sur les enfants, de distribution de matériel pornographique, d’interceptions de transactions bancaires commerciales et autres.

 Face à cette situation, les services des polices de la région sont obligés de maximiser les efforts pour combattre la cybercriminalité, en renforçant la cybersécurité dans l’ensemble des pays membres de l’EAPCCO.   

Pour terminer, le numéro 1 de la PNC  a exhorté les sous-commission à travailler d’arrache-pied en mettant l’accent sur les défis majeurs, qui sont entre autres de dresser un état des lieux sur la situation globale des questions des sécurités au sein de leurs Etats, afin de pouvoir formuler de nouvelles recommandations et résolutions qui mettent à contribution les outils disponibles de l’Interpol.

Pour sa part, le chef du bureau régional de l’Interpol pour l’Afrique de l’Est  et chef du secrétariat exécutif de l’EAPCCO a rappelé aux participants la nécessité de la tenue de cette rencontre de Kinshasa  dont les

Les résolutions et les recommandations seront profitables à tous les Etats membres de cette organisation régionale. Mathy MUSAU 

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort