De jeunes filles de Kinshasa sensibilisées au processus électoral

À l’initiative de la  » Voix citoyenne  » (Voici), Adine d’Or Omokoko, membre de la plénière de la Ceni, a animé, hier lundi 28 mars à Kinshasa, une causerie morale à l’intention de jeunes filles. Mme Adine d’Or Omokoko, a été de bon conseil à leur endroit en les exhortant à demeurer focus sur leurs études qui garantissent l’avenir.

« Nous avons été invitées par la  » Voix citoyenne  » dans le cadre de la sensibilisation à l’appropriation du processus électoral, certes, mais nous avons surtout insisté sur l’éducation civique qui est une excellente chose pour cette frange de la population. Nous avons échangé avec des jeunes filles principalement des écoles de Matete, Kisenso et Masina. Nous voulons que la jeunesse soit instruite et éduquée par rapport aux questions électorales pour s’en approprier « , a-t-elle indiqué.

Pour Adine Omokoko, c’était une belle expérience de partager un moment d’échange instructif avec cette catégorie de la jeunesse, en sa qualité de représentante des jeunes au sein de l’institution pour leur inculquer de bonnes pratiques tout en les exhortant à prendre à cœur leurs études, gage de réussite pour leur avenir.

 » Nous avons pu intégrer dans le corps de cet auditoire les notions basiques d’une bonne vie en société. Et visiblement, elles ont montré tout leur intérêt sur le sujet. Grande a été notre satisfaction d’interagir pour une bonne cause« , a souligné cette avocate, membre de la plénière de la Ceni.

Pour sa part, Mme Gisèle Kapinga, une autre avocate, a entretenu l’assistance sur les droits fondamentaux de la femme surtout au regard de la commémoration du mois qui lui est dédié.  L’organisateur de cette rencontre s’est réjoui de l’accompagnement de la Ceni en offrant cette tribune aux jeunes filles  de Kinshasa.   Rocco NKANGA

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort